Search
mercredi 20 jan 2021
  • :
  • :

Elle « plaque » tout par amour…de Gérardmer Je t'aime, moi non plus

image_pdfimage_print
Valérie Cornet au 1er plan devant maître Guillaume-Susini

Valérie Cornet au 1er plan devant maître Guillaume-Susini

Quand on aime, on égraine parfois le temps, les années à rêver d’un nouveau lieu de vie, d’un endroit idyllique pensé depuis sa tendre enfance. La picarde Valérie Cornet ne dira sans doute pas le contraire, la clerc de notaire découvre les Hautes-Vosges à l’âge de 9 ans avec ses parents, possesseurs d’une maison secondaire dans le secteur de La Perle des Vosges.

Depuis c’est l’amour fou, au point de tout plaquer et lancer une candidature spontanée auprès du notaire maître Jordane Guillaume-Susini fraîchement implantée à Gérardmer  » je souhaitais intégrer une étude de notaire créateur  » confirme la jeune femme âgée de 39 ans mère de 2 enfants  » j’avais cette volonté d’habiter dans les Vosges depuis très longtemps. C’est fait depuis décembre dernier et j’avoue baigner dans le  bonheur total. J’ai la sensation d’être en vacances tous les jours et je n’explique pas vraiment le pourquoi du comment.  Je prends le temps de vivre au rythme de l’environnement. Je pense avoir trouvé la qualité de vie que je recherchais depuis longtemps« .

La jeune femme avoue de petits instants de bonheur très simples, soit de regarder les pistes de ski depuis son bureau, jusqu’à apercevoir, pendant les vacances scolaires, les descentes aux flambeaux organisées chaque mercredi soir par les moniteurs de la station. Petit bémol s’il en est, le mari de Valérie travaille à Sochaux-Montbéliard pour le groupe PSA qu’il rejoint deux jours par semaine.

Bref, le temps dure longtemps, comme arrêté pour Valérie Cornet et sa famille qui profitent des joies du plein air gérômois mais aussi des festivités locales. « Il y a toujours quelques chose à faire à Gérardmer » conclut-elle « pourquoi repartir dans ma région d’origine, c’est à dire Chambly  dans la pointe picarde du département de l’Oise. Je suis très bien ici, nous avons été parfaitement acceptés par la population locale notamment nos voisins ».

Chambly, Chambly, 2 minutes d’arrêt. Plus personne ne descend dans la famille Cornet !




Une réaction sur “Elle « plaque » tout par amour…de Gérardmer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.