Search
dimanche 9 août 2020
  • :
  • :

Meurtre à Saint-Dié : un homme poignardé après une dispute un homme de 47 ans est mis en examen

image_pdfimage_print
meurtre-saint-dié

(image google maps)

Le drame s’est déroulé route de Marzelay dans la commune de Saint-Dié-des-Vosges. Suite à une dispute qui aurait dégénérée, un homme de 56 ans est décédé. Un homme d’une quarantaine d’années, soupçonné d’être l’auteur du coups de couteau, a été interpellé. Le procureur de la République est revenu sur les faits. 

Un homme âgé d’une cinquantaine d’années a été tué à coup de couteau dans les Vosges, une femme a été également blessée.

Les faits ont eu lieu dans la nuit du 2 juillet dernier. Le magistrat de permanence du parquet d’Epinal a été contacté le 2 juillet aux alentours de 2h30 pour un meurtre commis au 46 route de Marzelay à Saint-Dié-des-Vosges.

Le corps d’un homme âgé de 56 ans a alors été découvert. L’homme est décédé après des manœuvres de réanimation restées vaines.

Une soirée très alcoolisée

« Cet homme présentait une importante plaie dans le dos et un couteau de chasse ensanglanté a été découvert à côté du corps. Des premières investigations, il apparaissait que les faits s’étaient déroulés au domicile d’un homme âgé de 47 ans, un appartement de deux pièces, dans un contexte de forte alcoolisation. Outre la victime, deux personnes passaient la soirée dans ce logement. » explique le procureur de la République, Nicolas Heitz.

Les autorités ont alors contacté le magistrat de permanence du parquet d’Epinal qui, au regard des faits, a saisi le Service Régional de Police Judiciaire (SRPJ) de Nancy pour poursuivre les investigations. Le SRPJ a alors été dépêche sur place, accompagné d’un médecin légiste, tandis que la femme de 29 ans et son beau-père ont été placés en garde à vue.

Une dispute à l’origine du drame

Lors des auditions, les personnes ont pu donner leur version des faits. « Une jeune femme âgée de 29 ans se rendait au domicile de son beau-père au 46 route de Marzelay à St-Dié des Vosges. Elle s’y rendait pour fêter son anniversaire en compagnie d’un ami, âgé de 56 ans qui trouvera la mort dans nuit. Une dispute éclatait entre cette jeune femme et celui qui l’accompagnait. Elle subissait des violences physiques de la part de cette personne, occasionnant plus de 8 jours d’incapacité totale de travail. » poursuit le procureur de la République.

Dans ce contexte, le beau-père de la jeune femme ont expliqué s’être interposé et avoir été blessé à l’oreille par cette personne, ce qui lui a occasionné moins de 8 jours d’incapacité totale de travail mais a nécessité une intervention chirurgicale urgente.

Le beau-père reconnaît avoir poignardé dans le dos son agresseur

Frappée à nouveau, la jeune femme a appelé à l’aide son beau-père. « Ce dernier reconnait alors s’être saisi d’un couteau de chasse et avoir poignardé dans le dos son agresseur. » explique Nicolas Heitz.

Une autopsie a été pratiquée sur le corps de la victime le vendredi 3 juillet à l’institut médico-légal de Nancy.

Une plaie de plus de 20 cm partant du milieu du dos vers le flanc droit a été constatée, à l’origine du décès.

La garde à vue de la jeune femme a été levée dans journée du 3 juillet.

Placé en détention provisoire

Au terme de sa garde à vue, l’auteur présumé du coup de couteau a été présenté ce samedi 4 juillet au parquet d’Epinal qui a ouvert à son encontre une information judiciaire du chef de meurtre.

Le parquet requiert son placement en détention provisoire.

A l’issue de son interrogatoire de première comparution, il a été mis en examen et présenté au juge des libertés et de la détention.

Le procureur de la République a tenu à souligner « la qualité du travail d’investigations réalisé par les enquêteurs du SRPJ de Nancy ».

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.