Search
mardi 11 août 2020
  • :
  • :

Imagerie d’Epinal : la décision se fait attendre

image_pdfimage_print
Christine Lorimy, dirigeante de l'Imagerie d'Epinal

Christine Lorimy, dirigeante de l’Imagerie d’Epinal

Ce mardi matin, le tribunal de commerce devait rendre sa décision sur l’avenir de l’Imagerie d’Epinal, mais le jugement se fait attendre. Le suspense demeure. Christine Lorimy la dirigeante de l’Imagerie était présente lors de l’audience. Elle a été entendue en chambre du conseil à huis clos. 

Me Sylvie Leuvrey, associée de Me Gérard Welzer

Me Sylvie Leuvrey, associée de Me Gérard Welzer

Redressement ou liquidation? Le tribunal de commerce d’Epinal doit rendre son jugement sur l’avenir de l’Imagerie d’Epinal en début d’après-midi.

Ce mardi matin, avait lieu une audience en chambre du conseil à huis clos. Christine Lorimy, la dirigeante de l’Imagerie venue sans son avocate, a été entendue par les juges consulaires. L’audience a duré une quarantaine de minutes. Après l’audience, la patronne de l’Imagerie a refusé de s’exprimer, ignorant les questions des journalistes.

Me Sylvie Leuvrey, associée de Me Gérard Welzer, qui défend Hervé De Buyer, décédé il y a peu, était également présente. Elle aussi attend le jugement dans l’après-midi.

A suivre…

C.K.N.




3 réactions sur “Imagerie d’Epinal : la décision se fait attendre

  1. Carine

    Audience à huis clos ? Le tribunal peut il justifier cette décision ? Il s’agit aussi d’argent public, issu des impôts des citoyens.

    répondre
    1. la rédaction Poster auteur

      Bonjour, oui effectivement mais elle a été entendue en chambre du conseil. Dans ce cas, seules les parties au procès peuvent accéder à la salle d’audience.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.