Search
mercredi 23 juin 2021
  • :
  • :

Golbey – décès de Monsieur Sébastien GAUGRY

image_pdfimage_print

La famille de :

Monsieur Sébastien GAUGRY
a la douleur de vous faire part de son décès survenu alors agé de 45 ans.



2 réactions sur “Golbey – décès de Monsieur Sébastien GAUGRY

  1. Hervé REMY

    Je voulais souhaiter la fête à mon ami de longue date Sébastien avec qui j’avais perdu le contact. Je lui ai écrit à son ancienne adresse professionnelle à la DDT des Vosges. Mon message a été rejeté.
    Quel choc. Je pleure en pensant à tous les bons moments passé en sa compagnie. Sébastien, tu étais un mec extra. Lycée, prépa, fac, concours au ministère de l’équipement. Je t’ai suivi dans cette voie sans savoir que tu avais passé le concours de technicien. On s’est alors retrouvé quand j’ai passé le concours de contrôleur des TPE.
    Punaise, tu avais monté mon premier PC quand tu étais au laboratoire central des ponts et chaussées en Seine Saint Denis. Tu m’avais emmené rue Mongallet. On avait mangé dans un resto de nuit. On s’était bu une poire sur glace en digeo. C’était génial, le pieds, la classe intergalactique de deux vosgiens à Paris.

    Les vendanges dans le Beaujolais. Avec la 205 XAD rouge de Seb. Seb était dégoûté de l’ambiance au bout d’une semaine. A cause de mecs aux chômages qui plombaient l’ambiance. Nous étions rentré avant la fin. J’avais dormi 16 heures d’affilé chez ta maman, tellement j’avais abusé des nuits dans la vigne du propriétaire récoltant.

    Et toutes les soirées passé au Biergarden à Epinal.

    Tu étais venu à la fête de mon enterrement de vie de garçon en Vendée. Tu avais fait la route depuis Paris. Tu étais reparti dès le lendemain sans que je puisse te dire au-revoir.

    J’ai d’autres souvenirs excellents de toi. Tu avais un très grand cœur, de la réserve, une grandeur d’esprit, de l’honneur, du panache, beaucoup d’humour, tu étais un très grand bricoleur, une intelligence des situations avec les autres, une grande curiosité, tu aimais beaucoup la musique, la fête, le partage… On s’était beaucoup parlé à une époque. Tu étais un grand pote. Je n’ai pas su entretenir notre amitié.

    Tu es là, dans mon cœur et dans mon âme.

    Toutes mes condoléances à ta maman, à ta sœur Delphine, à Laurent ton pote.

    répondre
  2. Wasiak / litzenburger

    Je n’ai pas de mots …
    je suis « tombée » sur l avis de décès de Sébastien ce soir par hasard !
    Ma fille me demandant mon mom de jeune fille …
    Je lui dicte et par la même occasion je regarde moi aussi !!!!
    Tant de peine !!!!
    Très fortes pensées à Delphine et Marcelle !!! J’en suis désolée
    C étais pour moi, mon frère et ma sœur !!!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.