Search
mardi 11 août 2020
  • :
  • :

Expo photo sur la digue Faute d'eau, des photos !

image_pdfimage_print

Les plus anciens doivent se souvenir de la chanson traditionnelle bourguignonne «  Sur la route de Dijon, La belle digue di, La belle digue don… ». Et bien la plus belle digue, même si elle n’est pas sur la route, est assurément à Bouzey ! Tout particulièrement parce qu’elle accueille une exposition photos en extérieur, organisée par la Communauté d’Agglomération, qui a souhaité mettre en valeur, pour la seconde fois, son patrimoine naturel et le travail de photographes professionnels ou amateurs.

 

25 agrandissements divertissants et esthétiques

«  Au détour des sentiers  » présente en grand format plus de 20 créations photographiques principalement captées autour du réservoir de Bouzey. Une organisation de Thierry Didier et Edwige Ferrari, passionnés depuis 20 ans de photographie animalière et amoureux des paysages vosgiens, dont notamment le réservoir de Bouzey. Tous deux employés territoriaux, ils ont été sollicités par la Communauté d’Agglomération d’Epinal pour organiser une exposition à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle passerelle de 210 mètres de la route du rivage. Thierry Bisson et « Aero Mapping Solutions » ont apporté quelques autres photographies de vues du ciel prises avec des drones.

De fins connaisseurs

Faisant suite à une exposition dans la galerie du Bailli avec Delphine Aubry en septembre 2019, cette demande ne les a pas effarouchés . Ils ont bien volontiers prêté plusieurs de leurs photos, prises alentour du lac, principalement d’animaux. Un véritable inventaire ornithologique,  d’oiseaux que l’on ne peut habituellement identifier et qui ne recherchent pas la compagnie des humains ou de leurs jardins. Guêpiers d’Europe migrateurs ( rares et protégés ), sitelle torchepot grise et jaune, mésange et grébe huppées, milan noir ( communément appelée buse ), une grande aigrette blanche en plein envol  ( qui se fait rare sur le réservoir cette année ) ou un beau geai bleu des chênes. D’autres photos, en macro, sont plus artistiques: graines diaphanes de tragopogon ou une splendide libellule bleue, digne d’un rêve fantastique. « C’est le résultat d’années de repérage et de guet avec nos reflex Sony  Alpha 7. Un matériel que l’on maîtrise, un peu de savoir faire et de connaissance de la faune, de la patience et … de la chance » précise modestement Thierry Didier. Enthousiaste, le photographe amateur poursuit les yeux rieurs et pétillants : « c’est souvent qu’on voit des choses bizarres ou intrigantes autour du réservoir. On ne peut pas toujours les fixer, mais c’est un émerveillement qu’on aime partager. Quand on ne sait pas de quel animal il s’agit, on pose des questions sur les sites spécialisés ou aux associations comme Oiseaux nature. Pourquoi les allemands baguent les canards sur le bec ? Pour pouvoir lire leur code avec des zooms, ce qui n’est pas possible quand les bagues sont fixées au pied comme en France. On sait qu’il y a des Ouettes d’Egypte qui passent et résident épisodiquement dans la zone du réservoir. Ce sont des migrateurs de 70 cm environ qui ont un plumage brun roussâtre, la tête est plus claire avec une tache marron près de l’œil. Il nous reste à les trouver sans les déranger. Faute de suffisamment d’eau, on ne voit pas de foulques cette année… Normal, ils nichent dans les saules immergés des rivages ».

Pédagogique et rayonnant

Un parcours visuel agréable, nécessairement linéaire le long de la digue ( tous les 50 mètres ), une pédagogie par l’image qui nous rappelle, si cela était de besoin,  la fragilité de la nature, de ses paysages et de la faune. Un investissement de moins de 10 000 euros ( dont 6 000 € versés à la société « Aero mapping Solution » soutenue par la Fabrique entreprendre et Quai Alpha pour ses prises de vues aériennes ) pour une exposition qui a vocation à tourner sur le territoire de la CAE.

Edwige Ferrari et Thierry Didier, les  photographes seront en octobre à nouveau en exposition dans la galerie du Bailli à Epinal avec Delphine Aubry ( la créatrice et patronne des  petites bêtes).

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.