Search
dimanche 9 août 2020
  • :
  • :

Désherbage des trottoirs : rappel des obligations des particuliers

image_pdfimage_print

trottoir-herbeComme pour le ramassage des feuilles mortes en automne ou le déblaiement de la neige en hiver, les habitants sont également tenus de procéder au désherbage de leur trottoir.

Conformément à l’arrêté municipal concernant la salubrité de la voie publique et des voies et terrains privés, « les propriétaires, leurs représentants ou leurs locataires doivent arracher l’herbe qui croit sur les trottoirs au droit de leur propriété. Les produits collectés doivent rejoindre les autres déchets verts en compostage individuel ou en déchetterie. »

Il est donc important de rappeler que la prolifération de ces herbes peut occasionner une gêne pour la circulation des piétons et qu’en cas d’accident, le propriétaire ou locataire n’ayant pas effectué cet entretien est considéré comme responsable.

Les agents communaux sont chargés de faire ce travail au droit des espaces publics : écoles, bâtiments administratifs, ponts, enceintes de parcs.

Suite à la démarche zéro phyto engagée par la Ville depuis 2010, l’utilisation de produits phytosanitaire est interdite. Des alternatives existent pour désherber mécaniquement ou thermiquement.




2 réactions sur “Désherbage des trottoirs : rappel des obligations des particuliers

  1. Charlie

    Nouveau maire même discours et blablabla et blablabla.
    Il n’y a ps de sujets plus importants dans une commune que de nous interpeler sur des histoires d’herbes ?
    Vous pensez vraiment que tous les vieux cons qui vont lire ça vont opter pour un désherbage zéro phyto ? Non ils vont y allez gaiment avec le stock de roudunp au glyphosate et autres merdes.
    Partout la ville ne tond plus au nom de la biodiversité et l’herbe folle pousse avec son lot de poils de chenilles urticantes et les habitants eux devraient être exemplaires.
    La ville n’a qu’à entretenir tous les trottoirs qui ne sont pas propriété privé.
    J’aimerais aussi entendre dire aux habitants oisifs qu’ils n’oublient de chercher du travail pour nourrir leur progéniture gracieusement entretenue par la commune avec des repas à 1 €, des activités gratuites et des bons d’aides diverses.

    répondre
    1. à ke kuku

      Discriminatoire votre histoire.
      N’oubliez pas que chaque jeune con deviendra plus tard un vieux con.
      Et pour tout vous dire, il y a sans doute un plus fort potentiel de nos jours dans ce domaine chez les jeunes.
      D’autant qu’ils ne peuvent justifier de l’ignorance pour l’écologie qui a l’époque était encore un domaine dont personne n’avait conscience..

      PS : les perturbateurs endocriniens auraient fait baisser le QI en moyenne de 4 points en 20 ans. On le constate tout les jours dans l’attitude et l’écriture des jeunes cons.

      Signé, un vieux.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.