Search
mardi 11 août 2020
  • :
  • :

Capavenir Vosges – Le parking du Domaine des lacs devient payant

image_pdfimage_print
photographies pbp-photographie

photographies pbp-photographie

C’est une nouveauté 2020 ! Afin de réguler le stationnement, le Domaine des lacs de Capavenir Vosges a mis en place un parking payant pour cette période estivale.

photographies pbp-photographie

photographies pbp-photographie

Il faudra désormais s’acquitter de 2 euros pour une journée de stationnement au Domaine des lacs de Capavenir Vosges Thaon. Le parking comporte 300 places qui vont devenir payantes pendant la période estivale. Pour s’occuper du parking, des jeunes étudiants âgés de 18 à 25 ans ont été recrutés. L’emploi des jeunes sera financé par les recettes du stationnement. La commune de Capavenir Vosges a établi une convention avec le SDIS des Vosges afin d’assurer la sécurité de la baignade sur la plage publique du Domaine des Lacs.

Deux réservistes les jours de forte affluence

Ce sont ainsi 3 Sapeurs Pompiers qui assureront la sécurité des baigneurs de la plage publique ainsi que toute personne en détresse, chaque jour de 13 heures à 19 heures. En complément à ce dispositif, une convention a été signée avec la gendarmerie des

photographies pbp-photographie

photographies pbp-photographie

Vosges qui mettra à disposition deux réservistes de 13h à 23h les jours de forte affluence : les mercredis, samedis et dimanches, en renfort de la police municipale.

La baignade au Domaine des lacs est surveillée par 3 sauveteurs des sapeurs-pompiers tous les jours de 14h à 19h. Ouvert en 2018, le domaine des lacs a accueilli 40 000 personnes l’an passé, avec jusqu’à 800 personnes aux heures de pointe.

C.K.N.




5 réactions sur “Capavenir Vosges – Le parking du Domaine des lacs devient payant

  1. Pascal

    Ce sont donc les jeunes qui vont devoir subir le mécontentement (dans le meilleur des cas) des usagers et ils risquent d’être nombreux à ne pas apprécier. Imaginez, des familles d’Oncourt, Girmont, deux communes de Capavenir qui viennent et découvrent qu’ils doivent payer pour accéder à un site de la commune sur laquelle ils paient leurs impôts ! Pourquoi les élus qui ont voté ce droit d’entrée (appelons un chat un chat) ne vont-ils pas sur place assumer leur décision plutôt que d’envoyer des jeunes sous couvert d’emploi d’été ? Et ce n’est que le début… Quant aux autres informations, ce n’est jamais que la reconduction de ce qui avait été mis en place les années passées. Enfin, quid de la perte à prévoir pour le wam park qui, rappelons le, paie à la commune une redevance proportionnelle au chiffre d’affaires (convention mis en place par la municipalité précédente). Donc d’un côté la ville va percevoir avec le parking, de l’autre elle va perdre en redevance avec à la clef le risque de mettre en péril l’activité du wam park. Curieuse gestion…

    répondre
    1. JMV

      Encore un qui est atteint par la maladie du tout gratos.
      Normal que les contribuables qui profitent de ce domaine nautique payent un peu par rapport à ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas en profiter.
      Cela permet d’améliorer l’accueil, la propreté, l’entretien des infrastructures.
      Et pour conclure, nos impôts ( pour la minorité qui en paye ) sont très largement insuffisant pour financer les dépenses de l’état et des collectivités.
      Donc glisser la main dans votre porte monnaie en peau d’herrisson et sortez une piécette de 2 euros.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.