Search
samedi 19 sept 2020
  • :
  • :

Trois dirigeants de la zone de Chavelot se mobilisent pour sauver leurs entreprises

image_pdfimage_print

sauvons nos emplois chavelotAprès la crise sanitaire et le confinement, les commerçants se retrouvent dans une situation compliquée. Trois dirigeants de la zone de Chavelot se sont mobilisés pour sauver leurs entreprises.

Les professionnels des activités de loisir de la zone de Chavelot ne trouvent pas vraiment de réponse à la problématique. « Les parents sont inquiets face à la situation actuelle, et cela ne permet pas de reprendre une activité normale » se désole Cédric Toussaint, directeur du Games Park 88 de la zone de Chavelot.

Les dirigeants des centres de loisirs et escape game se sentent oubliés

C’est dans l’optique de rassurer le public que les dirigeants des centres de loisirs et escape game Animoys Land, Weasel et Games Park 88 de la zone se sont rassemblés ce 18 juin. Ils se sentent abandonnés et lancent un appel aux autorités compétentes.

« Nous avons tiré la sonnette d’alarme plusieurs fois, que ce soit par courrier ou via les médias » signale Cédric Toussaint, mais les retours n’ont pas été à la hauteur de nos espérances »

« Une quinzaine d’emplois sur le territoire sont en jeux ! »

La directrice d’Anymoys Land, Sylvie Vincent, ne peut pas compter sur les centres aérés comme les années précédentes suite à la restriction à des petits groupes.

Pour Aurélie Venturin, gérante de Weasel, « c’est une quinzaine d’emplois sur le territoire qui sont en jeux ! »

L’union fait la force

Alors ils veulent s’adresser aux usagers. Tous ont décidé d’assembler leur force autour d’un édito vidéo de 40 secondes pour tirer la sonnette d’alarme. « L’union fait la force ». Malgré cette situation économique qui a affaibli les commerçants de la zone de Chavelot, ils ont décidés de passer un message positif à l’ensemble de leur public.

« Les clients sont les moteurs de nos entreprises. Ils font la vie économique du bassin de Chavelot ! Nous mettons toutes les solutions pour faire revenir notre clientèle. Nous ne lâcherons rien et nous espérons que notre clientèle nous soutiendra ! » souligne l’assistante communication.

Solidaires, ils ne peuvent que constater que les conséquences de cette fermeture administrative vont se faire ressentir toute la saison estivale. Ils ne doutent pas cependant que leur initiative fera le « Buzz » auprès des usagers et que les beaux jours reviendront.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.