Search
mardi 22 sept 2020
  • :
  • :

Municipales – Pour Fabrice Pisias il faut revoir le plan de circulation de la ville

image_pdfimage_print

fabrice-pisias3Samedi après-midi, Fabrice Pisias et ses colistiers ont littéralement envahi la ville avec leurs T-shirt vert et leur pancarte « Epinal, ville cycliste ».

La liste d’union de tous les écologistes et de toute la gauche spinalienne voulait mettre l’accent sur le besoin de revoir totalement le plan de circulation de la ville d’Epinal en y incluant le « vélo », les piétons, les transports en commun, les personnes à mobilité réduite et en situation de handicap.

Le but de cet évènement étant de faire une visite guidée de la ville idéale aux spinaliens à pied ou à vélo avec 9 endroits représentant chacun un point du programme :

Le point de départ était à l’espace cours

  • Point 1 : Musée Départemental : Culture, carte spinapass améliorée et culture dans les quartiers
  • Point 2 : Quatre-Nations : Déplacements urbains, transports en commun gratuits et offre d’horaires + dense notamment le soir. Favoriser le commerce local, emplois locaux.
  • Point 3 : Rue Léopold Bourg : Ville verte, végétalisation et zones de rencontre à 20 km :h en centre-ville. Respect de l’environnement et attractivité de la ville.
  • Point 4 : Ecole Guilgot : Rénovation thermique des bâtiments publics et privés. Plan d’envergure de transition énergétique et de création d’emplois et de marchés publics pour nos artisans.
  • Point 5 : Rd-Point de la ZUP : Santé, avec la création du centre de santé et de prévention pour un accès aux soins facilité et pour une ville sans perturbateurs endocriniens.
  • Point 6 : Rue St Michel : « Plan vélo », pistes cyclables, ateliers vélos, location et prêts de vélos, et électriques.
  • Point 7 : Logement, rénovation des 3000 logements vacants à Epinal avant de construire des lotissements neufs.
  • Point 8 : Marché couvert : La coopérative municipale maraîchère, fournira la restauration collective, les cantines scolaires, les épiceries locales et le supermarché solidaire bio
  • Point 9 : La Poste A. Briand : les services publics, maintien et création de nouveaux emplois avec les ateliers vélos, garages solidaires, les ressourceries (clinique télé, téléphones, électro-ménager), le dépôt-vente de matériaux de construction…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.