Search
mercredi 23 sept 2020
  • :
  • :

Municipales – Fabrice Pisias et son équipe ont décidé de planter symboliquement des légumes sur le site ex-Bragard

image_pdfimage_print

FB_IMG_1591599037550

Dimanche dernier, Fabrice Pisias et ses colistiers de la liste Epinal Ouverte pour l’Avenir relançaient la campagne. Le rendez-vous était donné symboliquement au niveau de la friche « ex-Bragard ». Avec cette action, ils ont souhaité montrer leur volonté de préserver les terres et de repenser l’espace urbain.

« Pourquoi construire toujours et encore de nouveaux logements alors qu’il y en a 3000 vacants à Epinal », note Fabrice Pisias, « il faut stopper l’étalement urbain. Partout à la périphérie d’Epinal, nous voyons des terres agricoles disparaître au profit du foncier constructible : dans la zone de Razimont pour l’extension de lotissements, à Chavelot pour le projet Ecoparc…Notre choix est de sanctuariser ces terres : les zones de pâture de Laufremont, de la Serpentine, de l’Humbertois et de St Laurent ainsi que les zones potentiellement maraîchères de Bertraménil et de la Soba. » poursuit-il.

Produire ici ce que nous mangeons ici

Selon le candidat, le confinement l’a démontré, « l’autonomie alimentaire doit être développée en préservant et en développant les terres dédiées à l’agriculture et à une coopérative municipale maraîchère. »

La Coopérative Municipale Maraîchère est un projet prioritaire pour Fabrice Pisias et son équipe.

Vers l’autonomie alimentaire

La CMM et la ferme agro-écologique en association avec les producteurs locaux permettra de promouvoir et développer l’agriculture bio locale. Elle alimentera les restaurations collectives d’Epinal dont les cantines scolaires, des points de vente dans les différents quartiers et un supermarché solidaire et bio en centre-ville. Cela apportera des emplois qui augmenteront au fur et à mesure de l’extension du projet.

« Plus besoin d’importer les aliments du bout du monde, ils seront produits sur place pour la plupart et profitera à la relance économique locale. Cela permettra également de ne plus avoir recours à des entreprises privées comme Elior qui gère actuellement la restauration collective dans notre ville. » commente Fabrice Pisias.

L’objectif est d’augmenter progressivement la souveraineté alimentaire de l’agglomération pour l’ensemble de la population.

Donner la parole aux habitants

Une démocratie participative sera mise en place avec le conseil citoyen de quartier constitué d’habitants, d’acteurs sociaux, d’associations, des écoles, d’élus et de personnes qualifiées formalisera les projets qui seront validés et accompagnés par la municipalité.

Végétaliser l’espace public

L’autre priorité sera de végétaliser l’espace public : espaces verts, arbres fruitiers, jardins partagés trouverons toute leurs places en ville.

« Ces quatre mesures permettront à notre ville d’Epinal de préserver la biodiversité, de créer des emplois durables, de relancer l’économie locale avec le concours des habitants. » conclu le candidat aux élections municipales à Epinal.




Une réaction sur “Municipales – Fabrice Pisias et son équipe ont décidé de planter symboliquement des légumes sur le site ex-Bragard

  1. Valérie

    Bravo et encore Bravo ! voilà un discours et des projets qui peuvent nous donner l’Espoir que le jour « d’Après » pourrait exister et se réaliser….
    Vive l’écologie et la démocratie.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.