Search
samedi 19 sept 2020
  • :
  • :

Fonds d’indemnisation aux commerces d’Epinal

image_pdfimage_print

centre-ville-epinal (2)Le confinement due à l’épidémie du Covid-19 a impacté fortement l’économie des commerces de proximité, en les obligeant à fermer leurs portes au public. Ce jeudi soir, les élus ont voté la mise en place d’un fonds d’indemnisation aux commerces de proximité. Il s’agit d’une indemnité maximum de 3 000 euros. 

Les commerçants spinaliens ont été fortement impactés par la fermeture suite à l’épidémie de coronavirus. « La promotion de possibilités de vente en ligne et de solutions de livraison, en lien avec la ville d’Epinal et la chambre de commerce et d’Industrie des Vosges, comme Locappy ou Restoo, ont permis de limiter partiellement, dans certains secteurs, les impacts dus au contexte épidémique. » commente le premier adjoint Patrick Nardin. Mais malgré l’autorisation de réouverture des commerces depuis le 11 mai, « la santé économique des commerces spinaliens n’est pas assurée ».

C’est pourquoi la ville d’Epinal, avec l’appui de la Chambre de commerce et d’Industrie des Vosges a souhaité mettre en place un fonds d’indemnisation complémentaire destiné aux commerces de proximité qui n’auraient pas pu bénéficier des principaux instruments de soutien déjà existant. C’est à dire le fonds de solidarité mis en place par l’Etat avec le soutien des régions, le prêt garanti ou le prêt rebond de la BPI, et le fonds de résistance porté par la Communauté d’agglomération d’Epinal, la région Grand Est et le Département des Vosges.

Complète les autres dispositifs

« L’objectif de ce fonds, est bien de s’assurer qu’aucun commerce ne soit dans l’obligation de fermer ses portes du fait qu’il ne répondait pas aux conditions nécessaires pour bénéficier des autres aides économiques. il doit ainsi permettre de « resserrer les mailles du filet » de sécurité économique, pour compléter les limites des périmètres des autres dispositifs » poursuit Patrick Nardin.

Qui peut en bénéficier ?

Sont éligibles à ce fonds : tous les types de commerces de proximité de moins de 10 salariés avec une surface de moins de 300 m² et ayant connu une perte de chiffre d’affaires d’au moins 30% sur l’ensemble de la période de confinement.

L’indémnité versée prendra la forme d’une indemnité unique prenant en compte le montant total des dépenses de charges fixes de fonctionnement sur la période des mois de mars à mai, dans la limite de 60% du montant, et d’une indemnité maximum de 3 000 euros.

C.K.N.




2 réactions sur “Fonds d’indemnisation aux commerces d’Epinal

  1. Stephane

    C’est bien mais il ne faut pas non plus distribuer de l’aide à des commerces pour certains voués de toute façon à la faillite. Les contribuables n’ont pas à payer les salaires des commerçants spinaliens.
    J’aimerais qu’on m’explique une chose. Depuis des années et des années il y a des commerces qui ouvrent et qui ferment dans le centre ville. Ils se mettent en faillite ou redressement judiciaire et ouvrent d’autres commerces. On en connait ainsi qui ont tenu des magasins de vêtements de plusieurs marques qui duraient un an etc…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.