Search
vendredi 25 sept 2020
  • :
  • :

Un bar à chats à ouvert ses portes à Epinal pour faire le plein de câlins !

image_pdfimage_print
Sisters-of-the-moon-bar-a-chats-epinal-Vosges

Sisters of the moon

C’est un commerce pas comme les autres qui vient d’ouvrir, rue de Nancy à Epinal. Il s’agit d’un bar à chat, le premier du genre dans les Vosges. Sisters of the Moon permet de se déstresser en mangeant une gaufre entouré de chats.

Boutique/Salon de thé à Chats Sisters of the Moon

Boutique/Salon de thé à Chats Sisters of the Moon

Grisou le doyen, Prunelle et Jules disponible à l’adoption, profitent des caresses des visiteurs. Ouvert depuis le mardi 16 juin, Sisters of the Moon est un bar à chats créé par Sandrine Gillard. L’enseigne propose aux clients une expérience hors du commun : prendre une boisson ou déguster une gourmandise en compagnie de félins. « Les chats sont très présents et viennent chercher les caresses. On voulait proposer quelque chose de nouveau dans le concept, proposer un moment original qui permet de se relaxer » commente Sandrine Gillard. Les douceurs sont réalisées par un pâtissier local. Une petite restauration est proposée le midi.

Des bijoux et objets de déco

La propriétaire des lieux, créatrice de bijoux artisanaux rêvait de ce concept. Son enseigne lui permet d’exposer ses créations, ainsi que les œuvres d’artistes locaux et quelques objets de décoration.

Un espace de partage

Côté salon de thé, l’ambiance est conviviale. Sandrine Gillard a voulu créer un espace de partage  et de détente. Une bibliothèque permet aux clients de lire tout en caressant les matous. On y trouve également un piano et une guitare pour se relaxer en musique.

Le concept séduit de nombreux clients puisque le salon de thé est complet tous les après-midis. Il est conseillé de réserver.

Renseignements et réservations : https://sisters-of-the-moon.eatbu.com/?lang=fr#impressions

C.K.N.




16 réactions sur “Un bar à chats à ouvert ses portes à Epinal

  1. veille-animale

    Ce concept est à surveiller de très près, ce que nous ne manquerons pas de faire et vous encourageons à faire.
    les chats sont-ils bien soignés ?
    En cas de faillite que deviennent-ils ?
    La propriétaire vit-elle sur place pour surveiller ses matous ?
    S’ils sont proposés à l’adoption quels critères sont requis ? Car attention aux déséquilibrés et autres inconséquents qui adoptent et abandonnent sur des coups de tête.
    Et nous ne posons pas la question des gestes barrières dans la période actuelle… Les chats doivent aussi être protégés.
    Bref nous ne sommes pas au Japon et de telles initiatives ne pourront que susciter notre attention à nous tous de la protection animale.

    répondre
    1. Sisters of the Moon

      Bonjour, sachez que pour avoir le droit d’ouvrir ce genre de concept, il faut des formations et respecter des règles pour le bien être des chats, nous ne sommes pas en Chine ou au Japon où l’on trouve tout et n’importe quoi. Les chats viennent d’un refuge et je suis famille d’accueil pour eu. Ils ont vécu bien des choses avant d’êtres recueillis et bien soignés au refuge et ont trouvé équilibre et bien être ici dans un lieu calme et rempli d’amour.
      Avant de déblatérer vos interrogations non fondées vous auriez du venir et constater tout cela par vous même.
      Les adoptions sont suivies et gérées par l’association l’école du chat de Moselle.
      On entre pas ici en voulant en voulant repartir avec un chat… On créé un lien avec lui durant des visites successives et pourquoi pas se poser ensuite la question de l’adoption…
      Je peux répondre à toutes vos questions si vous le souhaitez, n’hésitez pas à venir vous détendre, je pense que vous en avez grandement besoin.
      Sandrine Gillard

      répondre
      1. veille-animale

        Sachez que pour toute démarche de ce genre vous aurez des questions et des interrogations etc… Beaucoup de personnes sont soucieuses du bien être animal et il faut faire avec quand on veut faire ce genre d’endroit. C’est à vous de savoir l’accepter et d’avoir des réponses un peu moins agressives.
        Comme vous le dites nous ne sommes pas en Chine et donc les défenseurs des animaux veillent.
        Sachez aussi que nous ne vous avons pas attendu pour avoir des chats et sans les exploiter à des fins commerciales. Pour adopter il y a des refuges et associations c’est pour cela que le concept de commerce avec la souffrance animale nous posent problème.
        Vous aurez toujours des personnes qui vont vouloir un chat parce que ceux que vous avez sont « trop mignons » et même s’ils ne le prennent pas chez vous ils iront en acheter un sans évaluer les conséquences et responsabilité que cela suppose parce que vous leur aurez vendu le « rêve ».
        Voilà notre point de vue et que cela vous convienne ou pas il vous faudra faire avec les défenseurs des animaux qui ont tout à fait le droit de donner leur point de vue.
        Beaucoup de personnes veulent faire du sauvetage de chat à l’heure actuelle et beaucoup d’associations ne sont pas d’accord parfois.
        Ce qui compte c’est le bien être animal mais aussi le message qui est lancé.
        Je connais beaucoup de personnes qui font beaucoup pour les animaux et œuvrent en silence et de façon parfois anonyme et ce depuis des années.

        répondre
    2. Grillon Cindy

      La personne qui tient ce salon de thé à chat est adorable. Les chats sont très bien soignés. Ils viennent d’une association avec laquelle Sandrine collabore, donc sont identifiés et les règles d’adoption sont les mêmes, ils ne seront pas donnés au 1er venu… Donc en cas de faillite, ils retourneront à l’association s’ils ne sont pas adoptés, ils ne seront pas jetés à la rue. Elle les surveille et s’en occupe très bien depuis un moment, les loulous sont heureux et ont toute l’attention de cette amoureuse des chats.

      répondre
  2. Yvonne

    Bonjour a vous madame ou mr de la pa ….pour votre commentaire …avant tout…avez vous ete dans ce bar a chat ? Je pense que non…si c etait le cas..vous auriez pu constater le bien-être de ces minous..ils sont traités comme des princes et ont vraiment toute liberté dans tout l espace…
    Pour votre info mme de la PA…
    Ces minous sont en famille d acceuil et sous la protection de l ecole du chat..ils seront mis à l adoption sous contrat après étude d un dossier sérieux et d une previsite du nouveau lieux de vie…L a propriétaire du salon habite à côté ..et toute la journée elle est au salon…les personnes qui viennent dans cet endroit sont des amoureux des chats…des personnes très sympathiques et qui donnent des câlins aux minous qui viennent en demander…
    Sachez aussi vous mme de la PA que tout est fait dans les règles pour la sécurité de ces minous et pour es clients…donc si vous voulez surveiller de très près comme vous dites…allez y et constatez de vous-même…ce n est pas derrière un écran que l on voit les choses…
    Je suis un grand membre de la PA …et je passe ma vie sur le terrain a sauver des animaux…et je précise aussi que ces chats au salon sont également sous notre protection et nous appartiennent à l ecole du chat…
    Si vous avez qq problèmes avec ces concepts qui commencent à se multiplier…révisez votre jugement et demandez vous si ces chats ne sont pas mieux là que dans des cages ou box..etc..en refuge..
    Faites vous plaisir…surveillez…mais les gens de la PA comme vous dites si bien se déplacent et constatent…et ne restent pas a écrire des commentaires sans savoir et semer le doute chez les gens…
    Merci de votre attention…bien cordialement…

    répondre
    1. veille-animale

      C’est bien ce que j’ai dit qu’ils iront constater d’eux-mêmes. Etre sur un clavier n’empêche pas d’aller sur le terrain.
      Et pour votre gouverne nous posons des questions légitimes.

      répondre
  3. Garance Llano

    Bonjour je trouve formidable de s occuper des chats comme Sandrine le fait. C est une personne raisonnable et intelligente. Elle est pas du genre à se lancer dans un concept et tout laisser tomber. A toute les personnes qui disent des vilaines choses, aller au salon et après vous pourrez parler. Bon courage Sandrine à vous et que les petits minous trouvent un foyer chaleureux et aimant. Garance (maman de Zoé)

    répondre
  4. Michael

    Ce qui me gêne c’est qu’il y en a encore plein la rue des chats abandonnés, errants, mal soignés par des gens qui paient le véto au début puis ne continuent pas parce que c’est cher. Oui c’est cher et c’est pour ça qu’on réfléchi avant d’acheter ou d’adopter.
    Si vous voulez que votre « bar » soit incontesté faites-y de la prévention.

    répondre
  5. Camille

    J’ai fait de la pa pendant 30 ans comme bénévole et pas seulement des chats, et parfois on en a vraiment marre.
    Le problème des chats c’est qu’il y en a de plus en plus et je comprends le point de vue du membre du réseau veille-animale car devant l’immobilisme de l’Etat et les comportements de « pseudos » fan de chat qui achètent puis délaissent, abandonnent à l’arrivée du bébé ou au déménagement ou si l’animal vieillit le laisse sans soin.
    Face à cela on ne peut que freiner les convoitises de certains pour ces animaux.
    On ne prend pas un animal comme on achète une voiture ou une robe sur un coup de coeur ou sur une photo sur le net. Un animal ne devrait pas être choisi pour son physique mais en fonction de critères : Je veux un chat qui sort ou pas, un mâle ou une femelle, avec tel caractère. Le refuge propose et ensuite on va voir.
    Enfin c’est mon point de vue et ma méthode.
    Donc en conclusion je dirais qu’il faut donner une idée du coût d’un animal et si on trouve trop cher on ne prend pas en disant qu’on verra plus tard.
    Maintenant si des chats peuvent être adoptés et heureux grâce à ce salon de thé tant mieux mais responsabilisez les gens. J’ai vu des commentaires sur FB et aucun pour dire que pouvons nous faire pour aider ceux qui restent en rade dans les talus, les bois et les trottoirs ?

    répondre
  6. Lola

    Je pense que dans ce domaine il conviendrait de demander l’avis de BB la spécialiste s’il en est une de la protection animale qui a fait plus que quiconque ici et ce dans le monde pas uniquement France.

    répondre
    1. Yvonne

      Que de commentaires !! C est comme toujours. Beaucoup parlent sans savoir. .
      Les chats qui sont dans ce salon ont été sortis de la rue ou ils étaient dans un état pitoyable..nous les avons soignés..stérilisés etc..et surtout nous les aimons.. ce concept n est en aucun cas un commerce d animaux comme certain le dit…on leur donne une chance de trouver un foyer aimant..et surtout pas n importe qui a la va vite..
      Le refuge c est bien..mais quand ces minous ont retrouvé toute leur santé et leur joie de vivre…ils méritent de trouver une famille..ce concept leur donne une chance supplémentaire de la trouver..
      On fait tout a fait confiance à cette dame qui a des chats depuis son enfance..et qui n est pas une novice
      En ce qui concerne leur bien-être et tout ce qui va avec …et comme je le disais dans un précédent commentaire…ces minous sont les rois de ces lieux et ne manquent pas de câlins.
      Je peux dire que si bb les voyait elle
      Serait ravie..
      On ne peut pas sauver tous les chats .mais chaque jour on est sur le terrain et on en sort de la rue !! Et pas que des chats..toute sorte d animaux..Vous ne les avez pas vus avant ces petits…vous ne savez pas ..alors je vous demande juste de rehlechir un peu a tout ça avant d etre médisant..
      Notre but a nous et a cette dame c est que des minous a qui on a redonné le goût de vivre aient plus de chance de trouver leur famille pour la vie..
      N es ce pas le but de toute la pa.?
      Sauver des animaux..les sortir de l enfer bien souvent et leur offrir la vie qu ils méritent..
      Voilà…venez voir sur place..c est le meilleurs moyen de comprendre et de constater que ces minous sont heureux..et que ce salon de thé est vraiment un endroit très sympathique …

      répondre
  7. Eva

    Les gogols habituels y emmèneront leurs mômes comme ils les emmènent au cirque sans y voir le commerce sur le dos de l’animal.
    Vous souhaitez aider des chats, soit, vous produisez des objets, soit. Alors pourquoi ne pas vendre vos objets à part et laisser les chats en dehors de ça. Ils vous servent de valorisant.
    C’est ça qui nous déplait à nous militants de la protection animale le concept d’utilisation de l’animal comme argument de vente qui plus est des animaux récupérés… argument supplémentaire.
    Certes il y a plus important comme combat dans la PA mais ce genre d’endroits ne peut se généraliser sinon là ce sera la porte ouverte à tous les abus habituels.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.