Search
vendredi 18 juin 2021
  • :
  • :

Ancien site Bragard : la ville veut valoriser les berges de la Moselle

image_pdfimage_print
bragard

(photo d’archives)

La reconversion de l’ancien site de Bragard est déjà bien avancée. Petit à petit les friches industrielles se transforment. Lors du dernier conseil municipal, les élus de la Ville d’Epinal ont souhaité acquérir une partie de ce site afin de valoriser les berges de la Moselle. Le lieu va aussi accueillir les archives municipales. 

Au regard de son intérêt patrimonial fort, mais aussi de l’importance de la superficie concernée, le devenir du site de Bragard constitue un enjeu essentiel pour le quartier de Bitola-Champbeauvert et la réussite du Nouveau Projet de Renouvellement Urbain (NPRU). La reconversion du lieu est déjà bien avancée avec la relocalisation récente dans une partie de l’usine de la brasserie « la Fouillotte », de l’installation d’Atelier TB et la mise en oeuvre d’un programme immobilier de type « écoquartier ».

Un parc urbain

La ville a souhaité acquérir, plusieurs parties de ce site. Cela concerne la partie nord de l’île, d’une superficie de 8.632 m², estimée par les Domaines à un montant de 125 000 euros. Cette île sera transformée en parc urbain et permettra d’ouvrir le quartier sur la Moselle et de créer des cheminements doux liant le centre-ville au quartier.

Dans le prolongement de l’île, la ville a souhaité acquérir les terrains situés autour du projet immobilier privé, d’une surface d’environ 3919 m², estimé à 70 euros/m² par les services des domaines.

Les archives municipales

Comme indiqué lors des derniers conseils municipaux, la ville mène un projet de relocalisation de ses archives dans une partie des locaux de l’ancienne friche industrielle. le fonctionnement sera mutualisé avec la Communauté d’agglomération d’Epinal. Les locaux actuels étaient trop petit. Cela représente une superficie cumulée d’environ 1545 m². L’évaluation fait ressortir une valeur de 250 euros par m².

Pour permettra un fonctionnement optimal de cette zone qui serait ouverte au public et permettre de créer un lien avec les nouveaux espaces publics créés, la ville d’Epinal a souhaité acquérir les espaces non construitrs situés devant la friche industrielle (2536 m²), ainsi que les surfaces dédiées à la circulation du site Bragard pour l’euro symbolique (785 m²).

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.