Search
dimanche 25 oct 2020
  • :
  • :

Accord entre Saint-Gobain PAM et un sous-traitant chinois : le président de la Région lance un appel à la vigilance !

image_pdfimage_print
photo google maps

photo google maps

L’entreprise Saint-Gobain qui fabrique des canalisations a signé un accord commercial avec un sous-traitant chinois. Un accord qui inquiète les salariés et le Président de la région Grand Est, Jean Rottner.

« L’information de la signature d’un accord de coopération entre Saint-Gobain et un producteur chinois de tuyau de gros diamètre vient d’être révélée.

Dans le champ hyper concurrentiel des canalisations et dans un contexte de ralentissement économique mondial, cet accord répondrait à une volonté de Saint-Gobain de renforcer son implantation en Chine et de recouvrer des débouchés sur des segments « low cost ». Dont acte.

En effet, cette information n’occulte pas les inquiétudes quant à la pérennité de la filiale SG PAM dans l’Est de la France, nées de rumeurs de rachat par des groupes internationaux, dont chinois.

Relancer le dialogue

Les opérations engagées depuis plus d’un an par la Région Grand Est et ses partenaires réunis au sein du Comité de suivi des élus locaux vont être poursuivies. Messieurs B. Lemaire et Th. Breton, respectivement ministre de l’Economie et commissaire européen à l’Industrie et au marché intérieur, vont de nouveau être contactés.  

La crise sanitaire COVID-19 a rebattu les cartes depuis les premiers échanges. L’eau potable et ses réseaux de distribution sont plus que jamais d’intérêt stratégique et méritent une attention accrue du gouvernement comme de la commission européenne. La crise économique et sociale qui se profile nécessite un travail collectif et renforcé pour préserver l’emploi et les activités qui font la fierté de nos territoires.  

Dans ce contexte, je réunirai prochainement le Comité de suivi des élus locaux de Saint-Gobain qui intègre notamment les collectivités locales et les parlementaires des territoires concernés afin d’échanger sur la reprise d’opérations communes pour travailler au devenir de SG PAM. »

Jean Rottner,

Président de la Région Grand Est




7 réactions sur “Accord entre Saint-Gobain PAM et un sous-traitant chinois : le président de la Région lance un appel à la vigilance !

  1. JMV

    Les chinois nous ont mis à genoux.
    Et comme ils ont plus de 3000 milliards de réserves,ils vont pouvoir commencer leurs emplettes.
    Premier aperçu du vrai monde d’après.

    Et surtout braves gens n’oubliez pas de vous précipiter dans les centres commerciaux en périphérie des villes pour continuer à y acheter du made in China la plupart de temps superflu et inutile.

    répondre
    1. gene54

      Décidément, nos gouvernants sont amnésiques ou particulièrement incompétents. Rien ne leur sert de leçon. Même pas cette pandémie avec tous ses savoirs-faire français qui étaient déjà partis et qui nous ont rendus dépendants en matière de masques et de gel. Maintenant, ils laissent partir ce savoir-faire plus que centenaire. Sans aucun scrupule.
      Que vont devenir tous les employés de ST GOBAIN PAM ainsi que leur famille dans quelles années ? Sans oublier, tous les sous-traitants ? Encore une ville sinistrée dont le pouvoir parisien, ministres et hauts fonctionnaires, n’auront que faire. Cela n’affectera ni leurs indemnités, ni leurs futures confortables retraites ? Il est vrai que la Lorraine a tellement été méprisée depuis 1981 !!! Le dernier haut-fourneau de cette région ne sera bientôt plus qu’un souvenir et la cité de DUROC un désert dans indifférence politique générale.

      répondre
      1. christian

        M.gene croyez vous que nous vivons dans un pays où l’économie est étatisée?
        Intéressez vous un minimum à cette économie, instruisez vous sur ses rudiments et vous comprendrez que l’état et la région font ce qu ils peuvent à leur niveau pour préserver le tissu industriel et les emplois car c est leur intérêt et celui du pays. Ce n’est pas forcément celui du capital nous sommes bien d’accord bien que ce soit discutable également.
        ces sujets méritent une meilleure réflexion malheureusement de plus en plus absente de toute prise de parole dans notre pays que ce soit dans les médias établis ou sur les réseaux sociaux.

        répondre
        1. gene54

          Vous avez raison, Christian, contrairement à vous, je n’ai pas votre expertise et je ne connais pas les rudiments de l’économie. Je fais juste partie des français qui paient des impôts, trop d’impôts et qui se sont levés pendant 44 ans pour aller travailler d’abord à 45 heures par semaine puis 40, puis 39 heures sans connaître la joie des RTT et des pauses café.
          Je connais juste ce que coûte à une région la perte de ses usines et ses industries : les vallées vosgiennes ne s’en sont jamais remises. La zone de POMPEY a mis 25 ans pour renaître sans jamais atteindre le nombre de salariés des défuntes Aciéries. Et que dire de LONGWY mais je suppose que vous avez une réflexion pertinente sur tous ces sujets.
          Et je parle pas non plus d’étatiser .. mais de mettre à la tête de nos entreprises des femmes et des hommes qui savent ce qu’est la vraie vie pas celle vue par ordinateur ou au travers des fonds de pension.

          répondre
          1. une chance au grattage deux chances au tirage .

            On peut mettre à la tête de ces boites là les meilleurs gestionnaires du pays cela ne changera rien.
            Le tout social à la française voulu par la gauche et les syndicats nous coute tellement cher que cela plombe toutes nos entreprises. Cela fait le bonheur de leur concurrents étrangers qui n’ont plus maintenant qu’à faire leur course pour pas cher.

    2. lamisol

      Nous n’ avons nullement besoin des chinois pour mettre notre économie à genoux et ceci depuis bien longtemps. on a ce qu’il faut chez nous Gilets jaunes, syndicats, des hommes politiques qui ont pour vision à long terme la prochaine élection ou réélection…
      La chine a un capitalisme d’état alors que nous français, on continue a montrer du doigt, à envier celui qui travaille , qui crée de la richesse, qui cotise aux caisses de l’état.
      Avec des taux de prélèvement exorbitants et un nombre de fonctionnaires qui augmente encore, nous sommes devenu un pays socialiste.

      répondre
      1. Lola

        Ce ne sont pas les fonctionnaires qui coutent le plus cher à part les hauts fonctionnaires et les catégories A, car ils travaillent eux. Ce sont les publics RSA et C&e Qui eux ne bossent pas et ne bosseront jamais et vivent gentiment dans leur petit monde du gratuit et du « tout tombe du ciel ».
        Quant à la Chine certains politiques ont quand m^me favorisé cet état de fait en pratiquant l apolitique du lèche-bottes à donf et en vendant notre industrie.

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.