Search
vendredi 29 mai 2020
  • :
  • :

Le point sur la situation dans les EHPAD Vosgiens du secteur public

image_pdfimage_print
Photo DR

Photo DR

Dans les 3 EHPAD du CH Emile Durkheim de Golbey (150 lits), d’Épinal (73 lits) et de Thaon les Vosges (63 lits) et dans l’EHPAD du CH de Remiremont (83 lits), la crise du COVID a été anticipée, dès la fin février, avec la mise en place de procédures, destinées à limiter ou lutter contre la propagation du virus. Ci-dessous un point complet sur la situation actuelle.

  • Début mars, accentuation des gestes barrières préconisés (lavage des mains, limitation des contacts physiques),
  • Mise en place d’une signalétique sur les EHPAD, avec rappel des gestes barrières, interventions de l’équipe opérationnelle d’hygiène hospitalière (EOHH),
  • Le 9 mars, interdiction des visites / Arrêt de toutes les animations collectives (animations en chambre) et de la restauration collective (services en chambre) / Renforcement des mesures d’isolement dès qu’un résident présente des symptômes apparentés au COVID en lien avec l’EOHH.

A ce jour, malgré les précautions et mesures prises, 4 décès liés au COVID sont à déplorer sur l’EHPAD de Golbey et 2 sur l’EHPAD de Thaon les Vosges.

Aucun décès en lien avec le COVID n’a eu lieu à ce jour dans les EHPAD d’Epinal et de Remiremont.

Les personnels de nos EHPAD sont sur le front et œuvrent sans relâche pour la bienveillance de nos résidents.

Rompre l’isolement

Les EHPAD ont mis à disposition des tablettes permettant aux résidents de communiquer avec leur famille.

Pour l’instant, il ne sera pas possible de rétablir les visites.

Un programme de redynamisation physique des résidents va être initié dans un rapide délai .

Des opérations de dépistage ciblé seront très prochainement menées sur les 4 EHPAD sous la direction du Dr Anthony Léon Biologiste du Laboratoire de Biologie Médicale du CHED (un communiqué sera envoyé à ce sujet).




2 réactions sur “Le point sur la situation dans les EHPAD Vosgiens du secteur public

  1. Cornuez Éric

    Bonjour,
    Un peu de colère quand je lis votre article, il ne faut pas dire des bêtises. A l’EPHAD de GOLBEY ma maman est décédée le 27 mars avec soupçons de COVID19, mais comme ils ne sont pas testés…
    Mais aussi les repas pris en commun n’ont pas été arrêtés le 9 mars mais 1 semaine après l’interdiction des visites, information reçue lors de mes appels téléphoniques pour avoir des nouvelles.
    Il serait bien de refaire un bilan honnête du nombre de décès car sur vosges matin presque 1 décès par jour à GOLBEY depuis le 27 mars, et NON 4…..
    Il serait bien de voir le comparatif pour la même période de l’année 2019.
    Cordialement

    répondre
    1. Epinal info

      Voyez directement avec le service communication ou les Éts eux-mêmes qui nous fournissent les chiffres. Nous relayons l’information, nous n’avons aucun moyen afin de les vérifier

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.