Search
vendredi 29 mai 2020
  • :
  • :

Non respect du confinement : un trentenaire condamné à 12 mois de prison dont 6 avec sursis

image_pdfimage_print

Gendarmerie_01La semaine dernière, après avoir contrôlé une première fois, avec indulgence, un individu dans le centre-ville de Senones, les gendarmes de Raon-L’Etape voient ce dernier à nouveau dehors. Accompagné d’un acolyte, il détient des bouteilles d’alcool pour seuls « achats de première nécessité ».

Pour éviter un nouveau contrôle, les deux comparses prennent la fuite. Rapidement retrouvés par la patrouille, ils insultent les gendarmes et l’un d’eux s’oppose violemment à son interpellation.

A l’issue de sa garde-à-vue, le trentenaire agressif est jugé en comparution immédiate. Condamné à 12 mois de prison dont 6 avec sursis, il est incarcéré à la maison d’arrêt d’Épinal.

Quant à son ami outrageant, il fait l’objet d’une convocation devant le procureur de la République pour reconnaissance préalable de la culpabilité.

Cette affaire vient confirmer que, avant d’être en première ligne contre le coronavirus, les forces de l’ordre sont surtout en première ligne contre les irresponsables et les comportements imbéciles.




Une réaction sur “Non respect du confinement : un trentenaire condamné à 12 mois de prison

  1. JMV

    Justice à deux vitesses en France .C’est devenu la règle .

    Les gendarmes sont beaucoup laxistes avec les sauvageons, terme poétique, des quartiers chauds ( consignes de Mrs Castaner et Nunez ).
    La nature ayant horreur du vide, plus nous reculons, et aussi vite ils occupent cet espace permissif.
    Jusqu’ou ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.