Search
vendredi 29 mai 2020
  • :
  • :

Coronavirus – Le préfet des Vosges interdit de discuter dans la rue et ferme les aires de jeux

image_pdfimage_print
photo d'illustration google maps

photo d’illustration google maps

« On ne part pas en vacances pendant la période de confinement ». Christophe Castaner, Ministre de l’Intérieur. Conformément à l’arrêté du 16 mars 2020, destiné à freiner la propagation de l’épidémie de Covid-19, le dispositif de restriction des déplacements mis en place s’applique bien évidemment toujours aux déplacements liés aux loisirs.

En cette veille de vacances scolaires, Pierre Ory, Préfet des Vosges, appelle solennellement tous les Vosgiens à rester chez eux et à respecter scrupuleusement le confinement.

Alors que le virus circule toujours activement dans notre département, qui compte malheureusement déjà plus de 150 victimes, la lutte contre la propagation du Covid-19 et le respect des règles de confinement doivent rester la priorité de tous. Le Préfet rappelle que la règle est de rester chez soi, afin de se protéger et protéger les autres.

« Confinement et départs en vacances ne sont pas compatibles. Ne pas sortir, c’est participer à la lutte contre le virus »

Il est appelé à la responsabilité et au bon sens de chacun :

« Confinement et départs en vacances ne sont pas compatibles. Ne pas sortir, c’est participer à la lutte contre le virus ».

Compte tenu du relâchement visible de la part d’un certain nombre de nos concitoyens, le Préfet a pris deux arrêtés, pour l’ensemble du département, visant pour l’un à interdire l’accès aux aires de jeux, qui sont de nature à véhiculer les virus entre deux usages successifs, et pour l’autre à interdire tout regroupement statique lors des sorties autorisées ; il n’est plus possible de constater que des personnes flânent sur des bancs ou discutent dans la rue revenant d’une promenade ou d’un ravitaillement alimentaire, en ne respectant pas les règles de la distanciation sociale.

Les forces de police et de gendarmerie mobilisées 

Les forces de police et de gendarmerie seront très mobilisées tout le week-end et en tout point du département pour veiller au strict respect des mesures de restriction des déplacements.

De nombreux contrôles auront lieu sur les différents axes routiers du département, mais également aux abords des lieux touristiques (lacs, massifs forestiers…), qui pour rappel, ne font l’objet d’aucune dérogation de sortie.

Une peine d’amende de 135 €

Tout contrevenant s’expose à une peine d’amende de 135 €, 200 € en cas de récidive ; aucune tolérance ne sera accordée, même en cas de première infraction constatée. Lorsqu’une personne est verbalisée à plus de trois reprises dans les trente jours, elle encourt 6 mois de prison et de 3 750 euros d’amende ainsi que deux peines complémentaires, l’une consistant à un travail d’intérêt général, et l’autre à une suspension du permis de conduire pour 3 ans maximum.




3 réactions sur “Coronavirus – Le préfet des Vosges interdit de discuter dans la rue et ferme les aires de jeux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.