Search
vendredi 25 sept 2020
  • :
  • :

Municipales : Christophe Petit veut une ville accessible et inclusive

image_pdfimage_print

IMG_5503

Christophe Petit, tête de liste « Epinal Ensemble » a présenté une de ses colistières sur laquelle il a voulu mettre l’accent : Sandrine Corette. Il a indiqué en effet que la ville devait certes rattraper le retard dans l’accessibilité des lieux publics pour être en conformité avec la loi mais que la prise en compte du handicap va bien au-delà des questions des bâtiments.

« C’est tout autant faciliter la vie quotidienne dans la relation de la collectivité avec les personnes porteuses d’un handicap, qu’il soit physique ou intellectuel. Les agents souhaitent être formés pour un accueil adapté. Il faut des bâtiments accessibles, des rues praticables mais aussi des documents administratifs faciles à lire et à comprendre. La prise en compte du handicap, c’est surtout une affaire de civilité et de citoyenneté. Avec Sandrine Corette, nous aurons une vision transversale sur toute notre action municipale. Elle a d’ailleurs un avis bien plus large que les questions de PMR comme le commerce ou la culture par exemple.».

Christophe Petit veut aller plus loin dans l’action et a décidé  de placer sur sa liste une personne porteuse d’un handicap à une position éligible. « Il n’est plus question de promesse ou de candidatures qui servent de caution morale. On ne peut pas instrumentaliser le handicap pour des élections. Epinal doit être une ville non seulement accessible mais aussi inclusive»

Sandrine Corette est née à Epinal et y a suivi toute sa scolarité. Assistante administrative, elle est passionnée de littérature et s’investit, en tant que citoyenne, dans la vie de sa ville.

Porteuse d’un handicap, elle ne peut se déplacer qu’en fauteuil. Elle a donc toute l’expertise pour apporter un regard objectif et pragmatique sur la situation qui prévaut à Epinal pour les personnes dans sa situation.

Elle a rencontré Christophe Petit lors d’une réunion dont le thème était le centre-ville. Sa participation active aux échanges et ses propositions pertinentes ont attiré l’attention du candidat à la mairie d’Epinal. Sandrine Corette s’est alors rapprochée d’Elodie Courtois, conseillère municipale déléguée à l’accessibilité sortante et colistière sur la liste « Epinal ensemble ».

Les deux femmes proposent plusieurs mesures pour améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap. Elles souhaitent l’’installation d’une salle de change au centre-ville dont le but est d’offrir aux personnes lourdement handicapées un espace totalement aménagé pour un change complet. Sandrine Corette et Elodie Courtois proposent aussi que certains documents explicatifs de la ville soient rédigés en français  Facile à Lire et Comprendre (FALC). Elles préconisent également que les sites touristiques équipés d’audioguides puissent mettre à disposition des tablettes où les explications sont traduites en Langue des Signes Française (LSF).

Enfin, elles pensent que du mobilier urbain adapté pourrait être installé dans les aires de jeux pour les enfants handicapés.

Les réunions publiques cette semaine :

88228601_180122060092356_8962499524341792768_o




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.