Search
dimanche 31 mai 2020
  • :
  • :

Le Conseil Département lutte contre le Covid-19

image_pdfimage_print

masqueCommuniqué de François Vannson, Président du Conseil Départemental des Vosges.

Ce lundi, le Département des Vosges a collecté :

  • 8000 masques chirurgicaux
  • 1600 masques FFP2
  • 700 Kits combinaison / Capuche
  • 2000 paires de gants chirurgicaux

Ces masques, gants et kits avaient été commandés par le Conseil Général, en 2009, lors de la crise du H1N1. Ils étaient stockés dans les collèges et les unités territoriales qui gèrent les routes du Département.

Ils ont été donnés à la Préfecture qui les distribuera aux hôpitaux, EHPAD et autres établissements sanitaires.

Vendredi, le Musée départemental (MUDAAC), et la médiathèque départementale avaient déjà donné une centaine de masques FFP2. Et lundi dernier, les Archives départementales des Vosges ont mis à disposition 500 autres masques.

Ainsi, je souhaite, tout comme l’ensemble des élus départementaux, exprimer notre solidarité et toute notre gratitude à l’endroit des personnels soignants qui réalisent un travail remarquable face à la pandémie du Covid-19.

Je profite de ce message pour instamment demander aux Vosgiennes et Vosgiens de respecter les strictes mesures de confinement, acte citoyen vital pour notre société, notre département et notre pays.

François Vannson




4 réactions sur “Le Conseil Département lutte contre le Covid-19

  1. Colin Daniel

    qu’elle rapidité ! on voit que ce ne sont pas eux qui travaillent sans protections avec des patients contagieux… Cela fait longtemps qu’ils auraient usé de leur droit de retrait !
    Combien de contagions auraient été évitées ?
    Des comptes seront à rendre

    répondre
    1. Geneviève MARTIN

      Votre commentaire est pertinent mais je me pose d’autres questions : alors que l’OMS ne recommande pas de se protéger avec un masque en première intention mais d’adopter les mesures barrières (lavage des mains, utilisation de mouchoirs jetables en cas de toux ou d’éternuement, maintien de distance de sécurité), je suis surpris de voir autant de personnes portant masque dans nos villes et campagne.
      Je ne parle pas des caissières et commerçants ni de nos soignants et intervenants de santé à tous les niveaux.
      Toutes ces personnes affublées d’un masque sont-elles infectées par le virus ? et dans ce cas, pourquoi ne sont-elles pas chez elles puisqu’elles sont particulièrement contagieuses.
      Ou bien, sont-elles en bonne santé et, dans ces conditions, ne devraient-elles pas donner leur masque inutile pour elles-même aux personnels soignants ? tout en respectant le confinement bien entendu. Et que dire des vols de masques, revendus au marché « noir » à des prix prohibitifs ? et des arnaques de tous ordres ??
      Décidément, oui la France est bien en guerre mais à une autre époque, on en a tondues pour moins que cela

      répondre
  2. Camille

    Ce genre de crise fait ressortir tous les travers.
    Les gens se protègent parce qu’ils peuvent être porteurs asymptomatiques.
    L’administration a toujours un temps de retard pour réagir. Il suffit d’y travailler pour savoir ce que c’est : Pas de réactivité, j’en foutisme, et toujours attendre les ordres de plus haut pour agir et surtout ne pas prendre d’initiative pour les petits chefs.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.