Search
dimanche 5 avr 2020
  • :
  • :

Le tribunal examine les comptes de l’Imagerie d’Epinal

image_pdfimage_print
(photo google maps)

(photo google maps)

Ce mardi matin, le tribunal de commerce d’Epinal examine les comptes de l’Imagerie d’Epinal. Une étape importante qui sera décisive pour l’entreprise. 

Les juges examinent à huis clos ce mardi matin les comptes de l’Imagerie d’Epinal. L’entreprise s’est retrouvée en difficulté ces dernières années. En 2014, l’Imagerie avait été rachetée pour 850 000 euros par Christine Lorimy et Pacôme Vexlard. Les deux parisiens avaient été soutenus par la municipalité. Des investisseurs ont injecté 1,2 million d’euros.

L’industriel vosgien Hervé de Buyer avait accepté d’investir 900 000 euros dans l’Imagerie pour permettre son développement.

En 2019, l’industriel vosgien Hervé de Buyer, tire la sonnette d’alarme et décide de porter plainte contre les nouveaux dirigeants de l’Imagerie. Il ne sait pas où sont passés ses 900 000 euros.

Il demande à la justice la nomination d’un administrateur judiciaire. Mais l’industriel vosgien est débouté au mois d’octobre dernier. Au mois de janvier, Hervé de Buyer décide de saisir le tribunal de commerce afin de lancer une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire. L’Imagerie d’Epinal accuse des pertes colossales avec une dette cumulée d’1,2 millions d’euros.

Le SRPJ de Nancy a quant à lui ouvert une enquête pour abus de biens sociaux.

C.K.N.




3 réactions sur “Le tribunal examine les comptes de l’Imagerie d’Epinal

  1. lili

    ça me donne le vertige , avons nous encore la notion d’argent? attendre un tel gouffre financier pour enfin bouger .Certains sont vite interdits bancaire pour ce que d’autres ont la chance de pouvoir continuer en laissant une ardoise pareil , un peu plus de surveillance pour certaines entreprises dés le début de la reprise éviterait bien du fric gaspillé .

    répondre
  2. Dominique

    Comment la justice peut elle débouter un plaignant qui a investi une telle somme et qui est en droit de demander des comptes ? A se demander si on a les meilleurs des promotions dans les Vosges. C’est un terrible message pour les investisseurs qui n’auront plus confiance dans les institutions et iront ailleurs.

    répondre
  3. lili

    j’ai une pensée pour tous les entrepreneurs petits ou grands dont le tribunal a sans pitié pour des sommes bien minimes mis en liquidation judiciaire avec toutes les suites personnelles surtout pour les indépendants; avec un gouffre pareil bcp n’auraient pas eu cette chance de continuer leurs jobs;les banques et administrations auraient vite fermés les robinets ; merci le tribunal, les banques et nos politiques comme quoi on fait de grosse différence s; et vous pensez que la dette va diminuer avec une somme pareil? n’importe quoi , je pense que les factures non payées doivent s’accumuler sur les bureaux et certains attendent depuis un long moment des règlements .Je suis écœurée..Une pensée aux investisseurs qui auront du mal d’avoir une réponse à tout ça .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.