Search
lundi 24 fév 2020
  • :
  • :

Retour aux 90 km/h : 10% des routes concernées dans les Vosges

image_pdfimage_print
(Photographie d’illustration)

(Photographie d’illustration)

Les vice-présidents de 9 des 10 départements du Grand Est étaient réunis ce vendredi à Epinal pour plancher sur plusieurs sujets comme la protection de l’enfance, la santé et la télémédecine, le contrat de plan Etat-Région et le retour à 90km/h sur certaines routes. 10% des routes vosgiennes seraient concernées. 

G10 (5)Ce vendredi, le président des départements du Grand Est étaient réunis notamment pour envisager le retour aux 90 km/h sur certaines routes. « On fait un tour de table pour savoir où en est chaque département » explique Patrick Weiten, président du conseil départemental de Moselle.

L’objectif de cette rencontre est de signer un arrêté pour certains itinéraires avant de revenir à 90 km/h sur certains tronçons. 10% des 3250 km de routes départementales vosgiennes pourraient repasser aux 90 km/h.

La décision finale sera prise fin mars-début avril. L’Alsace, la Moselle, le Bas-Rhin et le Haut-Rhin devraient prendre la décision au mois de juin. Cela concernera entre 10 et 20% de routes dans ces départements.

C.K.N.

G10 (1)




24 réactions sur “Retour aux 90 km/h : 10% des routes concernées dans les Vosges

  1. CBT

    Au niveau foutage de g….. l’état fait très fort, nous faire croire que l’on va revenir au 90 et imposer des conditions drastiques dans le but de ne pas les remettre!

    répondre
  2. Claude NOEL

    Absurde !
    La sécurité routière et la préservation de l’environnement nécessiteraient des mesures plus plus fortes que la mesurette du 80 et nos crétins d’élus sont prêts à faire le contraire.
    Sont-ils soudoyés par l’OPEP, l’industrie pharmaceutique ou les Pompes Funèbres ?

    répondre
  3. Claude NOEL

    Remarque bien, j’écris ça, mais je sais que je vais une fois encore me faire censurer, car on ne touche pas à Sainte Bagnole à Épinal.

    répondre
  4. François

    Ces présidents, qui se font conduire, n’ont que faire des décisions qu’ils prennent, puisqu’ils n’en subissent que très peu les conséquences, n’étant pas eux même au volant.
    Quel manque de courage, de ne pas être capable de prendre une décision uniforme qui prône soit le tout 80, soit le tout 90.
    Quel inconfort pour nous les utilisateurs, de ne jamais savoir à quelle vitesse on peut rouler.
    Messieurs continuez à pratiquer la politique du Ni… Ni… Et ne soyez pas surpris lors des prochaines élections de voir des compatriotes voter Ni… Ni…

    répondre
  5. christian

    que d’énergie et de temps perdu. entre un gouvernement qui instaure une bonne mesure mais sans concertation et dans la précipitation et une population de fous du volant qui en fait une maladie c’est vraiment lamentable et même démagogique dans ces développements départementaux. Tous les pays qui ont une limitation à 80 et même les autres doivent bien rire. (sauf l’Allemagne qui a peur d’ennuyer ses accros de l’accélérateur en limitant les parties de ses autoroutes sans limitations au détriment de la sécurité publique).
    Pourtant en y réfléchissant objectivement (donc honnêtement) on ne perd rien à 80 par rapport à 90 pour le peu de trajet quotidien effectué à cette vitesse, par contre on y gagne en sécurité en respectant la limitation car un accident à 80 c’est quasiment 26% d’énergie cinétique en moins à supporter quelle que soit la cause de l’accident.
    Que ceux dont le plaisir est d’accélérer aillent sur un circuit ou chez nos voisins (quand leurs autoroutes ne sont pas en travaux ou bouchonnées ou pleines de trous, c’est du vécu fréquent!).
    une pensée pour toutes les victimes de chauffards, c’est du vécu aussi.

    répondre
    1. CBT

      Et pourquoi pas toutes les routes à 30 km/h non plus , en suivant votre raisonnement? Je me rend en NORMANDIE par la nationale 6 fois par an et j’ai perdu 40 min par trajet avec la nouvelle réglementation. Au bout de 10 heures de conduite je peux vous dire que cela compte. Alors votre théorie du petit trajet quotidien , vous pouvez vous la garder!

      répondre
      1. christian

        Sachant en plus qu’un trajet jusqu’en Normandie (depuis Epinal) comporte 300 km d’autoroutes gratuites, l’impact sur le peu de routes restantes à 80 montre que vos 40 min me paraissent subjectives et de toutes manières on ne peut généraliser pour si peu de trajets. Enfin 40 min sur 600 min de trajet cela ne fait que 7 % d’écart, avec une limitation à 70 ou moins ça ne serait évidemment plus raisonnable comme je le précisais.
        Vous gagnerez 1h30 en prenant les péages, être pressé se paie, être citoyen est un devoir.

        répondre
      2. Claude NOEL

        Qu’est-ce que tu vas foutre en Normandie ?
        De plus, il y a d’excellent TGV qui te mèneront en Normandie dans des conditions de confort et de sécurité nettement supérieures.

        répondre
        1. CBT

          Je m’y rend pour des raisons professionnelles avec mon utilitaire chargé de 400 kg de matériel , donc le train on oublie . L’autoroute , bien trop chère: 92 euros l’aller -retour , je prend donc la nationale .

          répondre
          1. Claude NOEL

            Chacun ses choix.
            Mais un utilitaire bien chargé ne devrait pas rouler vite.
            Moi, quand je pars en vacances avec mon vélo bien chargé, je roule moins vite.

          2. Claude NOEL

            Tous les bons chauffards ont toujours de bonnes excuses.
            Et quand ils sont tués dans un accident de la route, après, ils viennent se plaindre !

  6. LM88

    Que l’on commence déjà à annuler le permis de conduire et confisquer le véhicule aux poivrots et aux camés (sous-entendu les conducteurs sous l’emprise de l’alcool ou de substances illicites) et les statistiques dénombrant les tués et blessés sur les routes s’amélioreront grandement !
    De plus, les véhicules confisqués pourraient être vendus aux enchères et le fruit de la vente partagé entre les gendarmes et policiers de la route, les services d’urgence aux blessés et les pompiers. C’est gagnant-gagnant !
    Pour finir, il suffit de respecter les règles du code de la route ; ce à quoi on s’engage en passant son permis, et tout se passera bien. Jusqu’à preuve du contraire. Parole d’un  »vieux » avec 40 ans de conduite, toujours ses 12 points, 300.000 km au compteur et se sentant toujours responsable envers soi-même et les autres. À méditer…

    répondre
    1. Le géométre

      Je calcule:300 000 km divisé par 40 ans= 7500 km/an
      Quel grand rouleur!!!!
      pour info, je travaillais pendant 40 ans à 1 km de mon domicile, et je faisais
      entre 15 000 et 20 000 km par an

      répondre
      1. LM88

        300.000 km pour ce qui est de l’utilisation en privé (auto + moto). Rajoutez 30 ans de livraisons quasi-quotidiennes dans le Grand Est, conducteur d’autorités militaires, convoyage funéraire 7J/7.
        Pas un PV, 12 points aux permis VL, MOTO et PL 19 Tonnes et 50 % de bonus à vie chez mon assureur.
        C’est la régularité qui paie !
        15 à 20.000 km par an ? même pas de quoi rentabiliser un Diesel..

        répondre
        1. Claude NOEL

          Rentabiliser ! RENTABILISER !
          Il n’y a rien de rentable dans une bagnole.
          Consommation immodérée de matières premières qui manqueront à nos petits enfants : rentabilité lamentable.
          Grosse consommation de produits pétroliers qui manqueront à nos enfants : rentabilité archilamentable (à part pour les arabes vendeurs de pétrole)
          Énorme émission de gaz à effet de serre qui rendront invivable la planète pour les générations futures : hyperlamentable (à part pour les fabricants de slips grande taille qui ont de plus en plus d’obèses à habiller)
          HEU ! Si, c’est rentable pour les marchands de médicaments.

          répondre
          1. LM88

            Les problèmes écologique de la planète viennent tout d’abord de la surpopulation ! Alors, on arrête de faire des enfants, on sera moins nombreux, et les réserves de carburants, alimentaires, eau, etc… suffiront amplement !
            Si vous n’êtes pas convaincu, voyez le site internet :
            http://www.worldometers.info/fr/
            les compteurs tournent en direct et c’est proprement ahurissant !
            Quand je parle de rentabiliser, il s’agit simplement du côté financier de la chose, par rapport à l’achat d’un véhicule essence ou électrique (qui pollue aussi).
            Si vous ne voulez pas polluer, n’achetez pas de smartphone qui contient des métaux rares, déplacez-vous tout nu, sans porter des vêtements venant de Chine fabriqués par des enfants, ne consommez que des aliments de votre jardin et déplacez-vous à pieds…

      2. Claude NOEL

        Quand j’habitais à 3 km de mon lieu de travail, je faisais pas loin de 2000 km à vélo par an pour aller au travail, et je n’étais jamais gêné par les embouteillages ni par les difficultés de parking.

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.