Search
jeudi 2 avr 2020
  • :
  • :

Exposition « Corps Fleuve » à Epinal

image_pdfimage_print

5f8d2bbf-edda-4760-99f4-9ecf3d4f3526L’exposition « Corps Fleuve » de l’artiste Sylvie de Meurville est à découvrir à la Lune en Parachute à Epinal du 07 mars au 17 avril 2020. 

L’eau est un élément commun à toutes les structures du vivant. Elle modèle et transforme le paysage, divise et relie. Je me suis intéressée aux dessins des réseaux d’eau, rivières, lacs, côtes, qui, comme le disait Léonard de Vinci, sont les veines de la terre. Cette notion d’une planète vivante implique de se positionner par rapport à l’environnement, dans une forme de corps à corps, de respect vis à vis de ce géant très libre. La nature impressionne et force l’admiration par sa créativité, ses paradoxes de douceur et de violence, de générosité et de cruauté. Les zones de cours d’eau que j’isole évoquent des présences, des corps, des membres ou des organes, des arbres, et je m’amuse de ces similitudes sensuelles ou inquiétantes.

À partir de tracés cartographiques, ou de photographies, j’isole des réseaux de lignes pour en faire des faisceaux d’énergie dessinés dans l’espace exprimant la fragilité du vivant. Une commande de sculpture en relation avec le territoire de la Moselle m’a amenée à dessiner le bassin de la rivière et ses nombreux affluents, jusqu’à l’Esche, et le plus important, la Meurthe. Ce dessin a immédiatement révélé une présence corporelle, une sorte de grande robe flottante, robe de mariée dans le vent ou Ophélie. Ces explorations virtuelles de la Moselle se sont poursuivies à d’autres échelles et avec des matériaux traditionnels de la région, textile, bois et métal. L’exposition se compose comme un territoire sensible impliquant un déplacement du regard et du corps entre le monumental et l’intime, le matériel et le spirituel.

L’espace d’exposition de la Lune en Parachute permet une déambulation dans des zones aux climats spécifiques et également des vues d’ensemble, de loin ou surplombantes. Ces différentes perceptions seront renforcées par les échelles variées des œuvres, de quelques centimètres à plusieurs mètres, qui rythmeront la visite et la rendront fluctuante comme un cours d’eau. Le rez-de-chaussée évoque un bassin, un réceptacle qui rassemble mes réalisations spécifiquement liées au territoire. Les coursives présentent mes travaux précédents qui en sont la source. La « montagne » rassemble les Paysages plissés, une série antérieure de recherches sur la peau de la terre. L’ensemble de l’exposition finit par s’articuler comme un cours d’eau.

AUTOUR DE L’EXPOSITION
l Vendredi 06 mars 2020
Dîner au cœur de l’exposition
par Monique Antoine, à l’issue du vernissage
PAF – 10€ l Réservation conseillée
l Samedi 28 & dimanche 29 mars 2020
Workshop Corps Fleuve
Atelier de pratiques artistiques avec Sylvie de Meurville
Sur inscription : https://laluneenparachute.com/wp-content/uploads/2020/01/inscription-CORPS-FLEUVE.pdf 
l Dimanche 22 mars 2020 – 16h
Lecture autour d’oeuvres choisies
Mercredi 01 avril 2020 – 16h
Conte « Voyage au fil du ruisseau »
Par la conteuse Zoé
Association la cabane qui murmure
Gérardmer (88)
Entrée libre – Tout public
l Vendredi 03 avril 2020 – 18h30
Conférence « L’eau, sujet ou objet de l’art contemporain? »
Par Roselyne Bouvier, historienne de l’art
Entrée libre



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.