Search
mercredi 8 juil 2020
  • :
  • :

Charmes – Un nouveau concept pour l’ancienne discothèque Le Sphinx Complexe Discopolis : ouverture prévue le 8 février 2020

image_pdfimage_print
photographie FB Complexe Discopolis

photographie FB Complexe Discopolis

Située à Charmes, l’ancienne boîte de nuit Le Sphinx va changer de nom et proposera un nouveau concept. Après plusieurs mois de fermeture, le Complexe discopolis doit ouvrir le 8 février prochain à la place de l’ancienne discothèque.

La nouvelle enseigne a été posée ce week-end ! Après plusieurs mois de travaux, les nouveaux propriétaires de l’ancienne discothèque Le Sphinx de Charmes va ouvrir le 8 février prochain sous le nom de Complexe discopolis. Ce projet a été mené par les nouveaux propriétaires : Fabien Sanchez, Sébastien Jean et Alain Terlin. Dans cet espace de 4000 m², ils ne manquent pas d’idées.

Trois espaces seront proposés

Le Pub sera accessible à tous dès 19h30. Ce sera un esprit festif pop-rock avec des concerts réguliers.

Le Club 30, ouvert à partir de 21h30 sera réservé aux personnes de plus de 30 ans. Il diffusera des tubes des années 70 à nos jours.

Enfin, la grande salle renommée Agora, ouvrira ses portes à 23h30. Elle diffusera des musiques actuelles (électro, soleil, hard, urbain et une pointe de tubes festifs).

Un espace snack et des happy hours

Le Complexe Discopolis proposera aussi de quoi se restaurer, ainsi que des happy hours de 19h30 à 23h30 sur les bières pression.

L’entrée sera gratuite pour tous avant 1h du matin les vendredis, samedi et veilles des jours fériés.

C.K.N.




Une réaction sur “Charmes – Un nouveau concept pour l’ancienne discothèque Le Sphinx

  1. Sabrina Moinon

    Bonjour, une fois rentré dans la discothèque est il possible de changer d’ambiance et de salle ou pas. Y a t-il aussi un vestiaire ou pas.
    Merci bonne journée

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.