Search
jeudi 20 fév 2020
  • :
  • :

Un mardi du futur autour des dynamiques des territoires vosgiens Les Vosges de demain se pensent dès aujourd'hui

image_pdfimage_print

Imaginez un millefeuille, constitué de ces différentes couches. Ce sont bien ses strates qui font son unité. C’est cette image qu’a choisie Rémi Le Fur, enseignant-chercheur à l’Institut d’Urbanisme et de Géographie de l’université de Grenoble, pour illustrer l’organisation territoriale et la nécessité d’une coopération de tous les acteurs de ce territoire qui « n’en sont pas propriétaires mais qui en ont tous un peu les clés »(sic)

Ce mardi du futur,soirée débat organisée par le conseil départemental et la quatrième d’un agenda qui en compte cinq, avait pour thème « les dynamiques des territoires vosgiens, les Vosges dans le Grand Est », défi dont le suivi a été confié à Rémi Le fur.

Ce dernier a souligné les changements que vit actuellement notre société et donc notre territoire en terme de péri-urbanisation et d’enjeux environnementaux. Il faut alors repenser les mobilités (des pistes comme le développement du télé-travail ont été évoquées) et inventer des complémentarités entre les territoires ruraux et les métropoles.

C’est l’enjeu des maisons de service au public (MSAP) au nombre de 31 dans notre département et qui proposent des services aux personnes d’ordre public, en centralisant les démarches administratives par exemple, mais où des acteurs privés peuvent aussi jouer un rôle.

La politique du centre-bourg pour redonner de l’attractivité à certaines communes s’inscrit également dans cette démarche de réflexion autour de l’évolution de notre territoire.

Il faudra aussi composer dans le futur avec la décroissance démographique et le vieillissement de la population, les Vosges ayant perdu 20000 habitants en 10 ans dont 2700 par an en moyenne au cours des trois dernière années.

Ce débat de mardi faisait partie du programme « Vosges 2030 » qui s’articule autour de cinq grands thèmes : la transition écologique, les mutations de l’économie, le lien social et la solidarité, la jeunesse et donc les dynamiques des territoires.

Ces mardis de concertation sont destinés à tous, habitants, élus, entreprises, monde associatif, collectivités territoriales….et ont pour but de faire émerger des problématiques qui seront abordées dans des groupes de travail pour proposer des projets.

Avec l’aide du Cabinet FUTURIBLES, ces travaux définiront des stratégies pour les six prochaines années (2021-2027).

Le prochain mardi du futur aura pour thème « la jeunesse dans les Vosges de demain » et se tiendra le 25 février à 18h30.

A.S




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.