Search
mardi 4 août 2020
  • :
  • :

Réforme des retraites : près de 3000 personnes manifestent dans les rues d’Epinal

image_pdfimage_print
photos AVP

photos AVP

Nouvelle journée de manifestations en France contre la réforme des retraites. Des manifestants étaient à nouveau rassemblés devant la préfecture, place Foch à Epinal ce mardi pour protester contre la réforme des retraites. Près de 3000 personnes étaient au départ du cortège. 

La mobilisation est importante ce mardi. Les syndicats sont invités dès mercredi à Matignon pour des discussions pour trouver un terrain d’entente avant Noël.

Le cortège vosgien s’est élancé en début d’après-midi. Près de 3000 personnes sont venues manifester dans les rues de la cité des Images (selon les forces de l’ordre). La CGT des Vosges annonce 5000 personnes.

Le rendez-vous était donné à 14h devant la préfecture des Vosges à Epinal. Ils ont ensuite pris  la direction de la gare d’Epinal. Quelques gilets jaunes ont fait le déplacement.

Selon le rectorat, 19,44% des personnels enseignants sont en grève ce mardi dans l’académie Nancy-Metz : 20,92% dans les écoles, 22,67% dans les collèges, 13,22% dans les lycées, 9,9% dans les lycées professionnels, 28,21% dans les EREA

C.K.N.

 




3 réactions sur “Réforme des retraites : près de 3000 personnes manifestent dans les rues d’Epinal

  1. GT

    Quelle blague que ces chiffres de la police ! tout le monde a bien vu qu’il y avait plus de monde que le 5 décembre !!

    Quel monde Orwellien !! Les mots, les chiffres ne sont plus des éléments permettant de communiquer, mais de corrompre la pensée.

    Le 3e reich pervertissait ainsi la parole, elle n’avait plus aucun sens. Ce n’est pas pour rien que les puissances d’argents et leurs représentants élus veulent détruire les conquis du Conseil National de la Résistance.

    répondre
    1. Staline the return.

      Pour les chiffres annoncés, je ne fais pas confiance au gouvernement et encore moins au syndicats.
      Si ces derniers savaient additionner 2+2 nous serions d’ailleurs bien moins dans la mouise.

      répondre
  2. JMV

    C’est un comble.

    De petits employés et ouvriers qui à la sortie ne toucheront que 800 ou 1000 euros de retraites par mois, vont contribuer à financer pendant leur carrière les déficits des régîmes spéciaux.
    Lesquels permettent à des gens dont les cotisations ne suffisent pas, de partir en tôt retraite et avec des pensions de 2500 ou 3700 euros.
    Pour info, le déficit des régimes spéciaux RATP, SNCF et EDF/GDF c’est 11 milliards par an ( dont 6 milliards dus au déséquilibre démographique des régimes ).

    Je ne suis pas Macron mais j’espère que sur ce sujet il ira au bout.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.