Search
samedi 4 jan 2020
  • :
  • :

Hôpital d’Epinal : la CGT tire la sonnette d’alarme !

image_pdfimage_print
(photo d'archives)

(photo d’archives)

La syndicat CGT du Centre Hospitalier Émile Durkheim d’Epinal tire la sonnette d’alarme. La dernière loi de santé ne passe pas. Pour la CGT, les conséquences sont dramatiques avec personnels en burn out, plannings en flux tendus, rappels sur les journées de repos… 

Dans toute la France, les effets de la dernière loi de santé se font durement sentir : réductions autoritaires d’effectifs, budgets revus à la baisse et démographie médicale incertaine induisent une dégradation importante des conditions de travail des soignants. « En ce qui concerne le Centre Hospitalier Émile Durkheim d’Épinal, la conséquence la plus directe se traduit par une diminution des effectifs médicales et para médicales, impactant l’activité des services. Dans le même temps, l’Agence Régionale de Santé (qui vient d’imposer ces réductions d’effectifs, appliquées depuis le 3 avril) demande à l’hôpital d’augmenter son activité. Faire plus avec moins de moyens… » explique la CGT du Centre Hospitalier Émile Durkheim d’Epinal alarme sur la situation.

Les conséquences sont d’emblée visibles : « personnels au burn out, plannings en flux tendus, rappels sur les journées de repos,prendre du personnel des autres services pour combler l’absence d’autres services … alors même que la réglementation impose (théoriquement) à l’employeur de mettre en œuvre une politique de réduction des risques psycho-sociaux inhérents aux conditions de travail. » poursuit la CGT.

« Les agents affirment de ne plus pouvoir remplir leurs missions de service publique par manque de moyens et sont dans un état d’épuisement physique, émotionnel et mentale liées à la gravité de cette situation se qui engendre des difficultés pour avoir l’effectif d’agents au SAU pour ces jours prochains. » complète la CGT
Autres points alarmants, la fermeture de lits de chirurgie  et en oncologie. Les manipulateurs radio ont rejoints le mouvement avec plusieurs revendications, et sont en attente de la rencontre avec la Direction.

 




Une réaction sur “Hôpital d’Epinal : la CGT tire la sonnette d’alarme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.