Search
dimanche 1 déc 2019
  • :
  • :

Le chorégraphe sénégalais Babacar Diouf à Epinal

image_pdfimage_print

Dans le cadre de sa saison artistique, le conservatoire Gautier-d’Epinal invite régulièrement des artistes à venir  transmettre leur savoir et leurs connaissances aux élèves lors de classes de maître.

Ce sera le cas le 26 novembre prochain, de 18h à 22h, à l’annexe du conservatoire (14 quai Jules Ferry), puisque le conservatoire recevra le chorégraphe-danseur et metteur en scène sénégalais Babacar Diouf.

Metteur en scène de la compagnie Kaddu Askanwi (la voix du peuple) et directeur du festival Pikin’art à Dakar, au Sénégal, Babacar Diouf a été formé à la danse classique et à la danse contemporaine au Centre Culturel Blaise Senghor de Dakar et par Saïba Traoré, metteur en scène et directeur artistique du Théâtre National Daniel Sorano à Dakar.

Kaddu Askanwi est composée d’une trentaine de comédiens-danseurs-chanteurs.

Babacar Diouf a mis en scène une quinzaine de créations qui ont été jouées au Sénégal, mais aussi au Burkina Faso ou au Mali. Dans ses spectacles, les acteurs déploient beaucoup d’énergie en mêlant théâtre, danse et silence.

La danse fait partie intégrante de la formation des jeunes acteurs, au même titre que le mime, les masques, le clown…C’est une technique artistique de base indispensable à la compréhension et à la pratique du théâtre tel qu’il s’exprime aujourd’hui.

Le conservatoire Gautier-d’Epinal n’enseignant pas cette discipline, le choix a été fait d’inviter des danseurs ou des chorégraphes de tous horizons afin d’apporter ces compétences ponctuellement.

Cette classe de maître est destinée aux élèves comédiens des 1er, 2è et 3è cycles du conservatoire (classe de Lisa Spatazza) et n’est pas ouverte au public.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.