Search
mardi 22 oct 2019
  • :
  • :

Le radon sur l’agglomération de Saint-Dié Il serait responsable, en France, de 5 à 12 % des cancers du poumon

image_pdfimage_print

Lundi 7 octobre s’est tenue à la MSAP (Maison de services au public) de Corcieux, en présence de tous les représentants des partenaires, la réunion de restitution des résultats de la 1ère campagne de mesures du radon dans l’habitat dans les 65 communes concernées de l’Agglomération de Saint-Dié des Vosges ainsi que l’annonce du lancement de la seconde campagne sur ce même territoire.

Dans le cadre du 3ème Plan Régional Santé Environnement (PRSE 3), ATMO Grand Est et l’Agence Régionale de Santé se sont associés pour faire connaître aux habitants des zones à potentiel radon élevé (niveau 3) du Grand Est les risques liés au radon et les moyens de limiter l’exposition.

L’ARS Grand Est a confié à ATMO Grand Est l’organisation et la mise en œuvre de cette campagne de sensibilisation et de prévention sur le radon, gaz radioactif d’origine naturelle encore méconnu du grand public. La communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges s’est jointe à cette démarche lors d’une première campagne menée durant l’hiver 2018/2019 auprès des habitants des 65 communes alors concernées pouvant en bénéficier sur les 77 communes que compte l’Agglomération.

C’est la première collectivité dans notre région à proposer une campagne de mesure du radon dans l’habitat. Ouverte à tous les habitants d’un logement individuel vivant en secteur à potentiel radon significatif (niveau 3), cette campagne doit permettre à chacun de s’informer sur le radon et de retirer gratuitement un dosimètre avec notice de pose pour mesurer la concentration en radon dans son logement.

Les appareils ont été délivrés dans 8 maisons de service au public du territoire entre le 18 janvier et le 7 mars 2019. Une fois récupérés, les dosimètres ont été analysés et les résultats transmis individuellement aux propriétaires et occupants des logements, en même temps que des conseils et exemples de gestes simples pour faire baisser, si nécessaire, la concentration de radon dans les habitations.

Lundi 7 octobre, à l’occasion de la Semaine nationale des Journées portes ouvertes des Maisons de Services Au Public (MSAP), tous les partenaires de l’opération se sont réunis pour présenter les premiers résultats.

-234 dosimètres ont été distribués, soit 117 foyers bénéficiaires dans 44 communes (sur les 65 concernées par la campagne).

-208 dosimètres ont pu être analysés.

-16 habitations concernées par au moins une mesure supérieure au seuil de recommandation de 300 Bq/m3 : les habitants concernés bénéficieront d’un accompagnement par l’ARS pour interpréter ces résultats et mettre en place des mesures de remédiation.

Tous les participants ont été destinataires d’une information personnalisée.

Quels sont les effets du radon sur la santé?

S’il est présent à des concentrations importantes, le radon peut favoriser la survenue de cancers broncho-pulmonaires, notamment si on est exposé à ce gaz pendant une longue période.

Le radon est classé « cancérogène humain certain » depuis 1987 par le centre international de recherche sur le cancer (CIRC), d’abord sur la base de données d’expositions élevées recueillies en milieu professionnel (mines d’uranium), puis à partir de données d’exposition plus faibles constatées dans les habitations. Les études épidémiologiques en population générale indiquent en effet de façon très convergente une relation linéaire entre l’exposition au radon domestique et le risque de cancer broncho-pulmonaire.

Le radon représente le tiers de l’exposition moyenne de la population française aux rayonnements ionisants. Il serait responsable, en France, de 5 à 12 % des cancers du poumon, avec un risque aggravé pour les fumeurs (synergie radon-tabac), ce qui correspond à 1200 à 2900 décès par an.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.