Search
mardi 22 oct 2019
  • :
  • :

Des petits-déjeuners gratuits à l’écoles !

image_pdfimage_print
photographie d'illustration

photographie d’illustration

Les écoles d’Epinal proposent des petits-déjeuners gratuits ! Ce dispositif s’inscrit dans le plan de prévention et de lutte contre la pauvreté et s’adresse aux écoles situées en réseau d’éducation prioritaire. Il doit participer à la réduction des inégalités alimentaires pour le 1er repas de la journée. 

Trois écoles maternelles ont ainsi servi un petit-déjeuner à 280 enfants le mercredi 11 septembre, et renouvelleront cela chaque mercredi pendant l’année scolaire 2019-2020. Ce petit-déjeuner se veut être un temps pédagogique de promotion de la santé et d’éducation à l’alimentation. La commune fournit les aliments du petit-déjeuner, choisis pour limiter l’apport en sucres déjà très présent dans l’alimentation des plus jeunes. Les enfants peuvent déguster : du pain frais local, du beurre, un verre de lait bio et un fruit.

Des écoles situées en Réseau d’Education Prioritaire

La ville d’Epinal fournit également du petit matériel pour le service et la participation des enfants à la préparation des petits-déjeuners, avec l’aide des ATSEM et des équipes enseignantes.

Les « petits-déjeuners gratuits à l’école » répondent à une initiative de l’Education Nationale qui accompagne la Ville d’Epinal, précurseur dans le département, pour la mettre en place. Les écoles maternelles concernées sont celles situées en Réseau d’Education Prioritaire, l’école maternelle Pergaud et l’école maternelle Epinettes-Jean Macé, soit environ 280 enfants.

C.K.N.




9 réactions sur “Des petits-déjeuners gratuits à l’écoles !

  1. Elena

    Pourquoi ne pas plutôt initier les parents à savoir nourrir leurs progénitures ?
    Toujours assister, assister.
    Au final les parents se dédouanent de tout : plus de petit dej, cantine le midi, allocs pour le reste, garderie gratuite, sorties, bons vacances. Ne serait-il pas plus simple de déclarer la vie en communauté obligatoire ? Où les enfants seraient les enfants de tous et les parents n’auraient plus de rôle à part entière ?
    Parce que là on a vraiment l’impression que les parents n’assurent plus leur rôle du tout.

    répondre
  2. Cléa

    « du pain frais local, du beurre, un verre de lait bio et un fruit. »
    En plus c’est du n’importe quoi.
    Les fruits au petit déjeuner c’est niet car acidité.
    le lait après un certain âge n’est plus digéré donc c’est source de dérèglement divers par la suite
    des céréales semi complètes si possible sans gluten c’est mieux que du pain blanc raffiné sans grand pouvoir nutritif.
    Mes enfants ne mangeront pas cela si la ville l’étendait à toutes les écoles.
    Je préfère les nourrir moi-même c’est mon rôle de parents et je suis plus sûre de la qualité.

    répondre
  3. Veg nat

    Et pour les enfants qui ne mangent pas de produits laitiers ?
    En fait ces opérations servent juste à placer les produits du lobby laitiers peut-être, en tous cas on pourrait le penser.
    Si on voulait vraiment lutter contre la pauvreté on aiderait plutôt les personnes âgées démunies, seules ou délaissées.
    Quand on fait des gosses on assume je suis d’accord ce n’est pas à la communauté de les assumer.
    Il ne faut pas confondre le droit à l’éducation gratuite pour tous et le fait de nourrir tout le monde gratos.
    Les politiques ne savent que faire pour attirer l’électorat et eux aussi n’ont pas visiblement fait le distinguo entre ce qui est du rôle de l’Etat et du devoir des parents. Etre parent c’est accepter aussi de devoir travailler pour nourrir ses enfants et ne pas compter sur les autres.
    On n’est pas obligé d’avoir des enfants alors si on en a on les assume.
    Et quand on est maire il faut savoir ne pas se laisser manipuler par le « lobby » de ceux qui ne font rien et veulent tout. C’est aussi comme ça que certaines municipalités ont accordé trop de droits aux minorités religieuses radicales : halal à l’école, créneaux sports femmes, femmes voilées qui font les sorties scolaires.

    répondre
  4. goupil

    Les maires sont naïfs et ensuite viennent tomber des nues lorsqu’il y a un attentat alors qu’ils laissent progresser les idéologies dangereuses.

    répondre
  5. Femme de ménage

    Je connais quelqu’un qui gagne 1400 € en bossant à mi-temps et une autre pour le même travail à temps plein :
    – APL de 400 e
    – prime à l’emploi de 200 e
    – prime RSA de fin d’année
    – CMU
    – cantine presque gratuite
    – bons CAF
    Tout ça compense et leurs revenus en argent ou autres c’est pareil.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.