Search
mardi 19 nov 2019
  • :
  • :

Elections municipales : Benoît Jourdain officiellement candidat à Epinal

image_pdfimage_print

benoit-jourdain-elections-municipales-epinal (5)Après des semaines de suspense, c’est désormais officiel. Benoît Jourdain est candidat pour les prochaines élections municipales à Epinal. L’ancien adjoint au maire, Michel Heinrich veut proposer une liste « sans étiquette » sur le thème « l’énergie renouvelée ». Il se présent donc face à son beau-frère, Patrick Nardin qui mène la liste de la majorité actuelle.

Baisse des impôts locaux

Benoît Jourdain a présenté officiellement sa candidature à l’élection municipale de mars prochain. A 58 ans, ce Spinalien veut baisser les impôts locaux grâce à une ville intelligente et connectée qui permettra de faire des économies d’échelle. « Notre territoire ne pourra pas regagner en attractivité sans une baisse de la fiscalité locale » assure-t-il. « Il faut repenser un certain nombre de dépenses qui nous paraissent superflues : voiture de service, chauffeur, rédacteurs de discours pour le maire, participation au fonctionnement de structures, nombreux doublons de structures et directions financées par la collectivité… » poursuit-il.

Des bus gratuits

Benoît Jourdain veut aussi redynamiser le centre-ville d’Epinal avec la piétonisation, des plages de gratuité du stationnement et la gratuité des transports en commun. Il propose aussi de construire un nouveau pont sur la Moselle pour faciliter les déplacements.  Il veut renforcer la sécurité et la santé des habitants, mais aussi la transition écologique. Benoît Jourdain sera également candidat à la présidence de la communauté d’agglomération d’Epinal.

« La ville vieillit, se paupérise et perd de son attractivité. » commente le candidat. Le spinalien veut proposer une équipe renouvelée. Pour lui, les élections municipales de mars prochain seront l’occasion « d’impulser un nouvel élan ».

Retrouvez le programme complet de Benoît Jourdain ici :Projet BJ V8 

C.K.N.

 




12 réactions sur “Elections municipales : Benoît Jourdain officiellement candidat à Epinal

  1. Citoyen-epinal

    M. JOURDAIN et autres candidats

    – La taxe d’habitation a déjà baissé et sera supprimée donc ce n’est plus un sujet priortiaire
    – Avant de faire des bus gratuits pensez d’abord à faire des bus écolos qui ne polluent pas toute une rue lorsqu’ils sont à l’arrêt avec le moteur qui tourne.
    – La baisse de la taxe d’ordures ménagères serait une bonne chose.
    – Baisser les dépenses inutiles tout à fait d’accord : frais de festivals avec invités qui coutent chers et ne rapportent finalement pas grand chose, voiture de services aux employés de la ville etc…
    – Créer un site de la ville plus efficace avec des services qui répondent aux e-mails et aux demandes parce que là c’est « parlez j’écoute pas ».
    – Supprimer le magazine de la ville qui ne sert à rien si ce n’est à gaspiller l’argent et du papier pour rabâcher toujours les mêmes choses inutiles. 3 pages en papier simple suffiraient amplement.
    – Créer une structure de protection animale communale qui pourrait être gérée en grande partie par des bénévoles et ce dans le but premier (mais pas unique) de résoudre le problème des animaux errants non stérilisés et d’aider les anonymes qui œuvrent en silence et en toute humilité et indifférence.

    Merci

    répondre
    1. houlà.

      Baisser la taxe d’ordure ménagère est une mauvaise idée.
      Cela n’inciterait pas les gens à réduire les emballages et à trier leurs déchets.

      répondre
      1. fab

        Je ne vois pas en quoi baisser la taxe des ordures empêcherait le tri.
        Au contraire, j’en connais qui se servent des sacs de tri pour les poubelles sous prétexte qu’ils paient trop cher de taxes.
        Je propose une taxe proportionnelle aux nombres d’habitants dans le foyer. Que l’on soit 15 ou 6 ou 2 ou 3 ou 1 on paie pareil c’est idiot et injuste.

        répondre
  2. milady

    Je suis d’accord pour la structure qui protégerait les animaux.
    Ca permettrait à des bénévoles isolés de se regrouper et le travail serait plus efficace.
    Les villes doivent prendre en compte le problème des animaux errants, chats plus particulièrement. Les chats ne votent pas mais leurs amis oui.

    répondre
  3. Paula

    Tout ça c’est de la com. M. Jourdain pouvait agir avant en tant que conseiller s’il voulait.
    Je ne pense pas qu’il fera mieux que le maire actuel tant que la vision de la ville sera la même.
    On gère une ville de 30 000 habitants comme une ville de 30 000habitants par comme une métropole de 100 000 habitants. Sinon les factures augmentent pour des ambitions démesurées avec des structures et des manifestations disproportionnées par rapport à la taille de la ville.
    Etonnez-vous ensuite que les spinaliens désertent mais c’est qu’ils en ont marre de payer des choses qui profitent à tout le département et qui sont loin de leurs préocuppations quotidiennes, et pour certains, alors que leurs quartiers sont plus ou moins laissés à l’abandon.
    Quand on dit que la ville vieillit est-ce un problème ? J’aimerais avoir les statsitiques de jeunes ou considérés comme tel qui travaillent dans cette ville.
    Une ville vieillit alors on assume sa population et on incite les autres à bosser.
    Le problème d’Epinal ce n’est pas l’âge de la population mais l’inactivité d’une patie de celle-ci.
    L’équilibre n’est pas assuré entre :
    – ceux qui bossent mais ont le sentiment de bosser pour les autres mais arrivent à vivre normalement
    – les laborieux qui eux ne proftent pas forcément des aides possibles
    – ceux qui profitent bien
    – ceux qui sont loin de cela puisqu’ils ont un niveau de vie supérieur
    Donc à vous de voir où se situe l’électorat.

    répondre
    1. houlà.

      La dernière partie de votre commentaire est juste mais il ne concerne pas ou très peu le Maire d’une ville.
      En France 2019 il est clair qu’il vaut mieux rester chez soi et avoir droit à la liste des nombreuses allocs et avantages divers plutôt que de bosser pour un smic.

      répondre
  4. Romuald

    Les chats, qu’ils soient errants ou non, détruisent des quantités considérables d’oiseaux, batraciens, rongeurs, insectes, et ils constituent une nuisance écologique importante, c’est une espèce invasive et dangereuse pour des éco systèmes déjà fragiles. Le problème du chat domestique comme menace pour la bio diversité doit être pris en compte.

    Les chats ne votent pas mais leurs ennemis oui 😉

    répondre
    1. cat-power

      La seule espèce véritablement nuisible sur cette terre c’est l’homme et plus particulièrement l’Homme et plus particulièrement encore l’habitant des Vosges demeuré qui a peur des chats ou qui ne jure que par son pauvre jardin de pauvre type dans lequel des félins biens sympas viennent parfois déféquer.
      Parce qu’il n’a pas compris l’idiot de jardinier que des oiseaux chient aussi sur ses 3 salades, que des limaces y bavent et que les parasites divers y prolifèrent comme échinococcose bien plus nuisible qu’un chat.
      Mais c’est le m^me idiot qui va au brico du coin acheter une tapette à souris parce qu’il y en a trop ou qui tire sur les piafs parce qu’ils gazouillent trop fort.
      L’Australie c’est pas mal pour vous parce que visiblement vous avez le cerveau bien retourné par les conneries que l’on peut lire ou entendre ou par vos peurs ancestrales du « démon chat ».
      Faites gaffe derrière un chat se cache souvent une sorcière…

      répondre
  5. Bap

    S’il y a trop de chats c’est bien la faute des abrutis qui ne les font pas stériliser et ce n’est pas faute de le répéter à longueur d’année.
    les maires de leur côté font comme si le phénomène n’existait pas.

    répondre
  6. lefranc

    C’est l’assemblée des maires il faudrait en rajouter une couche pour les chats…
    Avant de laisser libre cours à sa mégalomanie dans des projets idiots il faudrait d’abord régler les vrais problèmes.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.