Search
samedi 17 août 2019
  • :
  • :

Le député Stéphane Viry inquiet pour le secteur du BTP

image_pdfimage_print

BTPLe député spinalien, Stéphane VIRY a alerté le Ministre de l’Economie et des Finances sur les conséquences potentielles d’une hausse des impôts et des charges pour le secteur du BTP. 

Stéphane VIRY alerte le Ministre de l’Economie et des Finances sur les conséquences potentielles de la fin de la fiscalité réduite appliquée au gazole non routier (GNR) et de la déduction forfaitaire spécifique.

S’agissant du GNR, les enjeux sont connus puisqu’ils ont déjà eu lieu au sein du Projet de Loi de Finances pour 2019, afin que la crise des gilets jaunes vienne remettre en question toutes les hausses fiscales projetées alors.

Concernant la déduction forfaitaire spécifique, elle représente un abattement de 10% pour frais professionnels, correspondant à la prise en charge du panier-repas et des frais kilométriques des salariés.

La remettre en question reviendrait d’une part à renchérir le coût des salaires sur ces professions d’une part, et à générer une baisse des salaires nets des salariés concernés d’autre part.

En conséquence, cette mesure présentée comme un élément de justice reviendrait davantage à fragiliser un secteur du BTP qui, sur le plan de la marge, a encore observé une diminution de 0,2% au premier trimestre 2019.

Ces menaces interviennent dans un contexte où un nouveau rabotage du CITE et la suppression du PTZ hors grandes agglomérations restent d’actualité.

De toute évidence, les économies projetées pour le budget de l’Etat en 2020 semblent reposer en grande partie sur un secteur dont on connaît le rôle prépondérant et qui, il ne faut pas l’oublier, et très majoritairement composé de TPE/PME que l’on pourrait mettre eu tapis avec de telles dispositions.

Il lui demande d’indiquer les orientations du Gouvernement à cet égard, et le cas échéant, d’éviter de proposer au Parlement une mise en danger du secteur du bâtiment et des travaux publics.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.