Search
dimanche 25 juil 2021
  • :
  • :

Vosges – Un jeune de 24 ans tué par balle par un père de famille L'auteur du tir était alcoolisé

image_pdfimage_print

Un jeune homme de 24 ans a été tué par balle dans les Vosges à Raon l’Etape après une altercation. Les faits ont eu lieu dimanche 2 juin en début de soirée. Un homme, un père de famille a été placé en garde à vue pour meurtre. 

Le drame a eu lieu ce dimanche 2 juin 2019 un peu après 19h à Raon l’Etape, à l’arrière des immeubles de la rue des Genêts. Un jeune homme de 24 ans a été tué par balle après une altercation entre un jeune mineur et une autre personne sur un parking.

« un motif assez futile »

« Les premières investigations permettent de comprendre le déroulement du drame qui se déroule en deux temps principaux.  Une altercation éclate sur le parking au pied d’un des immeuble d’habitation de la rue des Genêts à Raon l’Etape. Une altercation verbale entre un homme âgé de 46 ans accompagné de son fils de 16 ans éclate pour un motif assez futile. Plusieurs témoins indiquent que des insultes à caractère raciste ont pu être proférées. » commente le procureur de la République.

« Il ressort aussi des témoignages que le jeune homme de 16 ans était particulièrement énervé, frappant sur les boîtes aux lettres de l’immeuble » poursuit le Procureur.

La victime de 24 ans décède d’une balle dans la poitrine

Le père du jeune mineur est alors intervenu, mais il a été blessé à la jambe par un coup de couteau. En colère, il est alors parti chercher une arme et a tiré plusieurs coups de feu vers la rue et vers les immeubles de la cité. « Certains témoins parlent de 8 à 10 détonations » explique le Procureur. « Un habitant du quartier âgé de 24 ans s’interposait pour demander à l’homme de se calmer et tentait de retirer l’arme pointée vers lui. Au cours de cet échange il recevait une balle dans la poitrine et décédait peu de temps après. Quand les sapeurs-pompiers vosgiens sont arrivés sur place, la victime était en arrêt cardio-respiratoire.

L’auteur du tir était alcoolisé

Une autopsie du corps de la victime sera pratiquée à Nancy. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes du tir. L’auteur présumé du tir a été placé en garde à vue pour meurtre et était alcoolisé.

L’auteur présumé des violences sur la jambe du tireur était placé en garde à vue.

L’enquête a été confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie de Saint-Dié-des-Vosges.

C.K.N.




6 réactions sur “Vosges – Un jeune de 24 ans tué par balle par un père de famille

  1. Lieffroy

    J’espère sincèrement que ce monsieur va aller en prison très longtemps, c’est inadmissible ce genre de comportement ! Un jeune homme de 24 ans a perdu la vie pour avoir voulu s’interposer et calmer la situation, repose en paix jeune homme et j’ose espérer que pour une fois la justice fera son travail correctement.!!!!

    répondre
  2. Marotel

    Je suis totalement orifie de voir le comportement de se père se gamin ne méritait pas sa du tout encore un alcoolique eh oui se genre de personnage ne connais que la violence j espère que la justice va faire son travail car en attendant des parents ont dans la douleur repose en paix

    répondre
  3. Anonymous

    Vous avez l’air d’oublier que sont fils de 16 ans c’était pris un coup de couteau dans la jambe d’après l’article, donc serte un alcoolique qui a était trop loin, mais un père de famille qui a défendu sont fils. Ils n’y en a pas eu un pour relever l’autre il sont au même niveaux les deux sont à rabaissé, les mesures du père on était braconniers mais je comprend la colère qu’il a pu recentir voyant sont fils baissé.

    répondre
    1. la rédaction Poster auteur

      Bonjour,
      Il est précisé dans l’article « Le père du jeune mineur est alors intervenu, mais il a été blessé à la jambe par un coup de couteau. »[…]

      Bien à vous

      La rédaction

      répondre
    2. Nicole

      Si vous lisiez correctement ce n’est pas le fils de 16 ans qui a été blessé à la jambe mais le père.
      Une blessure à la jambe n’autorise pas à tuer.
      Les gens sont d’une intolérance….

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.