Search
mercredi 8 avr 2020
  • :
  • :

Le secteur du BTP peine à recruter !

image_pdfimage_print
Henry Brin, président et artisan électricien et Sylvie Tuaillon président de la fédération du BTP Vosges

Henry Brin, président et artisan électricien et Sylvie Tuaillon président de la fédération du BTP Vosges

Avec la reprise économique, le secteur du BTP peine à recruter. Aujourd’hui, les entreprises vosgiennes recherchent plus de 100 personnes pour travailler dans le BTP. 

La profession est en plein paradoxe : un carnet de commandes globalement satisfaisant, mais des marges qui se contractent avec des prix qui progressent peu et des coûts de production à la hausse, un manque de personnel dû à l’extrême difficulté rencontrée à recruter et enfin des nuages noirs qui s’annoncent avec les dernières annonces gouvernementales : fin de l’avantage fiscal du GNR et la déduction forfaitaire spécifique pour les salariés du BTP qui travaillent sur des chantiers.

Ce vendredi, la Fédération du BTP des Vosges tient son assemblée générale à Epinal. pour l’occasion Henry Brin, président, artisan électricien était présent.

Des charges qui augmentent

« Sur le plan économique, cette année 2018 a redonné des couleurs à nos activités, une confiance retrouvée dans le proche avenir, une reprise des investissements; la tendance se poursuit en ce milieu d’année 2019. » commente Sylvie Tuaillon, la président de la fédération BTP des Vosges. Mais ombre au tableau, les marges des entreprises du BTP qui stagnent. « C’est dans un contexte qui devrait leur être propice, qu’elles se dégradent. Pourquoi cette incohérence : simplement parce que matières, fournitures et chargent augmentent de l’ordre de 3,5% par an en moyenne quand nos prix accusent une pénible remontée de 1,5% en moyenne » poursuit-elle.

Le marché du logement neuf en régression

Le marché de la rénovation des logements anciens reste timide. « Cela illustre les conséquences des annonces restrictives sur les crédits d’impôts, notamment en matière de rénovation énergétique. » assure Sylvie Tuaillon.

Le marché du logement neuf est en régression. « Si la suppression du Pinel a eu des effets contenus dans les Vosges, le rabotage du Prêt à taux zéro a lui contribué à cette régression » poursuit la présidente.

Près de 70% des adhérents de la fédération du BTP des Vosges sont des artisans de moins de 10 salariés.

C.K.N.




Une réaction sur “Le secteur du BTP peine à recruter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.