Search
jeudi 6 mai 2021
  • :
  • :

Les hôpitaux de Nancy et d’Epinal renforcent leur coopération Une lettre d'intention a été signée hier par les deux établissements

image_pdfimage_print

 

CHED 1

A l’issue d’un directoire commun entre les membres des instances du CHRU de Nancy et ceux du centre Emile Durkheim, une plaque illustrant la coopération des deux entités a été dévoilée en présence de M. Bernard Dupont, directeur du CHRU de Nancy, du  Pr Christian Rabaud, président de la commission médicale d’établissement (CME) du CHRU, de M. Eric Sanzalone, Directeur du centre hospitalier Emile Durkheim, du Dr Jean-Marc Lalot, président de la CME d‘Epinal et de M. Michel Heinrich, président du Conseil de Surveillance de l’hôpital Emile Durkheim.

Il y a un an, une autre pancarte illustrant le partenariat avec l’institut de cancérologie de Lorraine Alexis Vautrin avait déjà été inaugurée.

La nouvelle plaque symbolise et concrétise le protocole d’accord qui a été signé hier par les deux directeurs d’établissements visant à constituer des fédérations médicales inter hospitalières (FMIH). Si les deux hôpitaux travaillent déjà main dans la main depuis une dizaine d’années, ce pas supplémentaire dans la coopération entre les deux établissements a pour objectif de donner aux patients du territoire sud Lorraine un accès égal à des soins de qualité à travers des consultations avancées, des temps médicaux partagés, la télé médecine…

 

Ces nouvelles fédérations vont induire le renforcement de partenariats déjà existants, comme c’est le cas en chirurgie digestive ou en gynécologie obstétrique par exemple –17 praticiens partagent actuellement leur temps entre les deux établissements- et d’en créer de nouveaux dans les domaines de l’ORL et la chirurgie cervico-faciale et des soins intensifs en neurologie notamment. Le docteur Lisa Humbertjean-Selton, qui a effectué son internat à Epinal et a donc une bonne connaissance du territoire viendra en effet animer la filière neurologie dans la cité des Images.

Le renforcement de la coopération impliquera une harmonisation des procédures et protocoles médicaux et une collaboration pour le recrutement.

Michel Heinrich a souligné l’importance du renfort des liens entre les deux hôpitaux, que l’ouverture du nouvel hôpital, prévue dans un an, rend d’autant plus nécessaire.

Les FMIH seront amenées à être ensuite élargies au centre hospitalier de Remiremont, voire au-delà.

CHED 3

A.S




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.