Search
mardi 17 sept 2019
  • :
  • :

Les bureaux de Poste en grève ce jeudi

image_pdfimage_print
(photographie d'illustration google maps)

(photographie d’illustration google maps)

A l’initiative du personnel des secteurs, la CGT-FAPT des Vosges a déposé un préavis de grève ce jeudi 23 mai, couvrant l’ensemble des services du réseau.

Une grève du personnel de La Poste pour demander l’arrêt des suppressions du personnel, une écoute du personnel, et un arrêt de la réorganisation en cours. Le personnel refus les réductions d’horaires d’ouverture des bureaux de Poste.

18 % de grévistes sont recensés sur le département, soit 32 agents sur un effectif de 174 personnes. La distribution du courrier et des colis n’est pas impactée et a été assurée normalement sur le département.

La Poste est amenée à revoir régulièrement ses organisations afin de s’adapter aux nouveaux modes de vie et de consommation des français et faire face à une baisse de la fréquentation de ses bureaux de poste.

La Direction s’exprime sur la grève dans les bureaux de Poste vosgiens

La Direction du Réseau La Poste s’est exprimée au sujet du mouvement de grève de ce jeudi dans les bureaux de Poste vosgiens : « Aujourd’hui, les clients n’accèdent plus aux services postaux de la même façon. Dans un monde de plus en plus tourné vers le numérique, ils peuvent notamment réaliser de nombreuses opérations postales et bancaires sur internet : commander un carnet de timbres en ligne, expédier un colis depuis leur boîte-aux-lettres, consulter leurs comptes bancaires via une application, etc…

Au niveau national, nous sommes passés de 3 millions de clients/jour à 1,5 millions de clients/jour dans les bureaux de poste sur les 10 dernières années.

Dans le département des Vosges, la fréquentation des bureaux de poste a baissé de 34% entre 2015 et 2018. 

Malgré cette baisse de fréquentation, l’ambition de La Poste est de maintenir le même nombre de points de contact sur tout le territoire.

Il existe 17000 points de contact en France, 680 points de contacts en Lorraine, 138 dans les Vosges.

Le maintien du nombre de points de contacts s’inscrit dans le cadre de l’aménagement du territoire, une des 4 missions de service public de La Poste. Des évolutions qui se font en étroite concertation avec les postiers, les organisations professionnelles et les élus, dans le strict respect de la loi

Face à la baisse d’activité d’un bureau de poste, La Poste propose aux élus concernés différentes solutions partenariales en mutualisant ses services, soit avec la mairie, soit avec un commerçant (création d’agences communale et de Relais chez les commerçants).

Ces différentes solutions garantissent la présence postale dans des lieux où l’activité postale a fortement diminué.  

Les partenariats (La Poste Agences Communales/La Poste Relais) bénéficient d’un satisfecit très élevé : 89% du grand public, 97% des élus et 93% des commerçants sont globalement satisfaits de leurs Agence Communales et Relais. 95% des élus recommanderaient les partenariats postaux à d’autres élus (enquête TNS Sofres réalisée en mars 2018).

Ces mutualisations se font en totale concertation avec les élus concernés, dans le respect du contrat de présence postale entre La Poste, l’Etat et l’Association des Maires de France (l’AMF).

Si le maire n’est pas d’accord pour une mutualisation, La Poste adapte les horaires du bureau de poste à la fréquentation constatée mais cela reste une solution par défaut.

Concernant le mouvement de grève de ce jour, l’entreprise privilégie la concertation et le dialogue, aussi bien en externe qu’en interne. Elle a rencontré les organisations professionnelles le 21 mai à Epinal afin de maintenir le dialogue (pour précision, dans les Vosges, plus d’une dizaine de rencontres ont été organisées avec les organisations professionnelles et représentants du personnel depuis le début de l’année 2019).

Concernant les postiers, une phase d’écoute a lieu avant la mise en place de chaque nouvelle organisation (phase d’écoute individuelle et collective). 

Le Réseau La Poste a pour ambition de maintenir un Réseau de points de contacts de proximité, innovant et proche de ses clients, sur l’ensemble du territoire, notamment en milieu rural.»

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.