Search
vendredi 18 oct 2019
  • :
  • :

Vosges – Une mère de famille poignardée en pleine rue [vidéo] Sa fille internée

image_pdfimage_print

Une femme de 63 ans a été tuée à coup de couteau dans la rue à Mirecourt mercredi soir. Sa fille de 34 ans a été internée. Le procureur de la République d’Epinal a fait le point ce vendredi matin sur l’enquête. 

P1510100Un meurtre a eu lieu mercredi soir avenue René-Portera à Mirecourt. Une mère de famille de 63 ans a été poignardée par sa fille sur la route pour aller à Ravenel. Les gendarmes de Mirecourt et la brigade de recherche de Neufchâteau sont arrivés rapidement sur place mercredi 24 avril. Une femme de 63 ans est décédée après avoir reçu plusieurs coups de couteau. La fille de la victime âgée de 34 ans a été immédiatement placée en garde à vue avant d’être internée.

Une altercation sur la route pour Ravenel

« La victime circulait à bord de son véhicule en direction du centre hospitalier de Mirecourt et sa fille l’accompagnait. Une altercation aurait débuté entre les deux femmes dans le véhicule. La fille aurait porté des coups de couteau à sa mère. L’altercation s’est poursuivie sur la voie publique avant que la victime s’écroule sur la chaussée, décédée. La fille de la victime a immédiatement été placée en garde à vue. » explique le procureur de la République.

La fille a été internée

Un couteau a été découvert. Il appartient à la victime. Un expert psychiatre a été requis et a estimé que la fille de la victime présentait un état dangereux. « Son état n’était pas compatible avec une mesure de garde à vue. » Des investigations sont actuellement en cours pour mieux déterminer ce qui a pu conduire à ce drame. « La personne placée en garde à vue faisait l’objet d’un suivi psychiatrique depuis plusieurs années». Concernant la victime, une autopsie est programmée.

 « meurtre sur ascendant légitime »

L’auteure des faits sera jugée pour « meurtre sur ascendant légitime » et encourt une peine de réclusion criminelle à perpétuité. Le parquet ouvrira une information judiciaire.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.