Search
jeudi 23 mai 2019
  • :
  • :

Réouverture de la route des crêtes : plus que 4 km à ouvrir Moins de neige cette année : intéressant pour le budget, un peu moins pour l'économie touristique

image_pdfimage_print

Comme le veut la tradition, le Conseil Départemental (CD88) avait invité la presse au pied du Hohneck dans le cadre d’un bilan sur le déneigement, ou plus précisément la Viabilité Hivernale, secteur qui aura permis de faire quelques économies cette année en raison des faibles chutes de neige dont on ne se réjouit pas forcément.

deneigement route des cretes fraise CD88 (3)La réouverture de la route des crêtes est un petit événement que le Conseil Départemental et son président François Vannson ont à cœur de marquer afin de faire le point sur les moyens mis en œuvre pour le déneigement sur l’ensemble des Vosges. Cette petite sortie est aussi l’occasion de rendre hommage aux agents en charge de cette mission qui font preuve d’un professionnalisme et d’une organisation remarquables. Premier constat pour cet hiver 2018-2019 par rapport au précédent, le CD88 a enregistré une baisse de 10% de fondants consommés (sel + sel dans la saumure), soit 13 500 tonnes contre 15 000, et une baisse de 15% du nombre d’interventions avec 4 222 contre 4 997. Le nombre moyen de jours d’interventions pour cet exercice est de 48,3 avec un minimum de 15 jours à Neufchâteau et de 97 jours à Gérardmer, ce qui semble logique !

deneigement route des cretes fraise CD88 (4)« De plus, cet hiver se situe en-dessous de la moyenne des 15 derniers hivers avec une spécialité puisqu’il a surtout été concentré  sur le mois de janvier avec presque 65% des interventions et des consommations de fondants sur cette période » précisera François Vannson. En moyenne, sur les 15 derniers hivers, ce sont 19 178 tonnes de fondants qui ont été utilisées pour 6 232 interventions effectuées. Du coup, le montant pour assurer la Viabilité Hivernale (VH) s’élève cet hiver à environ 2 560 000 €… Ce qui n’est pas une mauvaise nouvelle, mais pas spécialement une bonne non plus ! En effet, pour reprendre les mots du résident du CD88, « c’est intéressant pour le budget, moins pour l’économie touristique… Il faudrait que le curseur soit positionné justement et cela nous amène forcément sur une réflexion concernant l’évolution du climat qui est pour nous une préoccupation. »

Et ce n’est sans doute que le début si l’on considère les hivers plus que moyens que l’on vient de connaître dans le département, bien que l’économie touristique ait pu raisonnablement sauver les meubles. Mais il apparaît évident que les stations de ski de moyenne montagne risquent d’être fortement menacées d’ici quelques décennies si le réchauffement se poursuit. Cette fameuse réflexion qu’évoquait François Vannson apparaît donc essentielle. Il était intéressant de soulever doucement le sujet lors du déneigement du dernier tronçon de la route des Crêtes ce mardi matin qui permettra de faire la liaison Grande Crête-Markstein. Et ce d’autant plus que des cyclistes de passage et habitués du secteur pouvaient apporter leur expérience en matière d’enneigement… En attendant, le déneigement se passe pour le mieux et devrait prendre fin comme prévu d’ici le 30 avril au plus tard pour cet itinéraire de promenade, de découverte, de détente et de gastronomie emblématique des Hautes Vosges !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.