Search
lundi 17 juin 2019
  • :
  • :

Manifestation pour défendre les trains

image_pdfimage_print
photographie Syndicat CGT Cheminot Epinal

photographie Syndicat CGT Cheminot Epinal

Les associations de défense des lignes ferrées manifestaient ce samedi sur le parvis de la gare d’Épinal. Ils demandent le maintien des petites lignes.

Ce samedi après-midi, les associations de défense des lignes ferrées ainsi que quelques élus étaient réunis devant la gare d’Epinal pour défendre les trains. Des militants de la CGT des cheminots étaient aussi mobilisés. Ils se battent pour garder la ligne Épinal-Saint-Dié et pour la réouverture de la ligne reliant Laveline-devant-Bruyères à Gérardmer. Même chose pour le ligne qui mène à Bruyères, car aujourd’hui, les collèges et lycées ne sont plus desservis.

Pour le maire d’Epinal, Michel Heinrich, « il est essentiel de se battre pour garder la ligne Épinal-Saint-Dié. Le Président de la République et la région s’y sont engagés, ils ne peuvent pas ne pas tenir parole. Pour la ligne Épinal-Gérardmer, ce sera plus dur »

C.K.N.




10 réactions sur “Manifestation pour défendre les trains

  1. Ronald

    * commentaire précédent incomplet :

    Quels avantages indus, savez vous ce dont vous parlez ? Avec vous c’est chacun pour soi contre tous les autres ?

    répondre
    1. Grand guignol.

      Faut t’il vous faire un dessin ?
      Voici quelques uns des avantages indus extorqués par les cheminots à coups de grèves et de prises d’otages à répétition.

      Emploi garanti à vie.
      Avancement de carrière automatique.
      Régime spécial de retraite financé pour 3,5 milliards par an par le contribuable.
      ( 150 000 actifs pour 260 000 retraités .)
      Billets gratuits ou à taux réduits pour eux mêmes et leurs proches.

      Liberté, égalité, fraternité……..lol

      répondre
    2. John

      D’accord avec vous Ronald certains feraient mieux de balayer devant leur porte et mettre de côté leur jalousie maladive. Si le métier de cheminot était si attractif pourquoi alors la SNCF a tant de mal à recruter?
      Quand à Grand Guignol renseignez vous avant d’écrire de telles bêtises car les salariés des grandes entreprises du privé ont bien plus d’avantages que les cheminots et l’histoire a montré que nombreux groupes français et étrangers ont fait des plans sociaux financés par des préretraites payées par les contribuables ( 51 ans et 6 mois chez Peugeot par exemple) et dans le sujet qui nous occupe le maintien des petites lignes ferroviaires n’est pas lié au statut des cheminots mais au peu de fréquentation ainsi qu’au cout exorbitant de maintenance de ces installations.

      répondre
      1. grand guignol

        Si les 3,5 milliards annuel d’argent public servaient à l’entretien des voies plutôt qu’à combler le déficit du régime de retraites des cheminots ( soit le montant de l’ISF s’ il était rétabli ..) les voies seraient entretenues.

        répondre
        1. grand guignol

          Ne transformez pas cet épisode particulier Peugeot en généralité représentative des us et coutumes de l’emploi privé dans notre pays.

          La plupart des emplois privés en France, c’est :

          Pas de garantie d’emploi.
          Retraite à 62 ans.
          Pension de retraite calculée sur les 25 meilleures années avec un taux de remplacement moyen de 50 % et non pas de 75 % du dernier salaire comme à la SNCF.
          Peu de progressivité de carrière.
          Pas de centres de vacances, ni d’elec pas chère,ni de voyages gratuits..

          répondre
          1. john

            Peugeot n’est pas un exemple particulier, il fait partie des nombreux groupes qui ont diminué leurs effectifs en le faisant payer aux contribuables, et puis jusqu’il y a peu quelqu’un qui rentrait chez Peugeot y faisait sa carrière et son salaire si j’en crois une de mes connaissances était largement supérieur à celui d’un cheminot et avec des avantages via le CE non négligeables, c’est sur un ne paie pas le train et c’est ça qui retient l’attention mais l’autre roule en voiture neuve et ça ne lui coute quasiment rien hormis la mise de départ!
            Ce que je veux dire dans tout ça c’est que tout mettre sur les dos des employés de la SNCF et de leurs avantages pharamineux ne tient pas je prends le pari que si la SNCF était dissoute et que la totalité des chemins de fer soit privée que la situation ne serait pas meilleure voir pire…Tous les réseaux ferroviaires sont largement subventionnés y compris dans les pays que l’on nous cite toujours pour l’exemple, et même sans ces 3,5 milliard que vous dénoncez la viabilité économique du système ne serait pas là.

            bon week-end

          2. grand guignol

            Débat et réponse à John.

            Ce qui était vrai il y a 15 ou 30 ans pour les plans sociaux de grandes sociétés payés en partie par l’état ne l’est plus ( Sollac ,Peugeot and co).
            Que les infrastructures et le fonctionnement courant des services publics soient financés par le contribuable,cela va de soit.
            Que celui doive en plus prendre en charge des régimes spéciaux de retraites, non.

            Meme régime de retraite pour tout le monde.
            Politiques,privé,fonctionnaires….

          3. john

            Cher Grand guignol tout d’abord sachez que j’apprécie la qualité de ce débat qui reste entre gens civilisés.
            Pour conclure vous écrivez que ces plans sociaux auquel je fais allusion datent de 15 à 20 ans! je veux bien mais alors expliquez moi pourquoi il y a encore peu des salariés de Nestle Waters de Vittel sont partis en préretraite à 57 ans dans des conditions très avantageuses avec une partie de nos impôts via le système d’indemnisation du chômage, il en est de même pour des salariés des anciens établissements Garrett de Thaon et la liste est longue! A tout çà j’ajouterais les milliards consentis aux entreprise en abaissement de charges via des crédits d’impôts, entreprises qui n’hésitent pas à dégraisser leurs effectifs malgré des bénéfices conséquents et des rémunérations d’actionnaires en constante hausse!
            Alors oui pourquoi pas un seul et unique système de retraite mais l’égalité pour tous et l’arrêt des stigmatisations visant à monter les uns contre les autres….il est vrai que l’herbe est toujours plus verte chez son voisin!

            Bien à vous.

  2. john

    A titre indicatif les travaux de construction de la ligne tgv Le Mans Rennes ont étés estimés à ce montant de 3,5 milliards , n’aurait-il pas mieux valu consacrer cette somme à l’entretien de petites lignes?
    Tout ça pour gagner quelques minutes et permettre l’augmentation de bati foncier au détriment des populations locales qui sont obligées de s’expatrier vers des terres plus abordables mais qui les contraint aussi à utiliser leur voiture! De plus les riverains de cette nouvelle ligne pleurent en raison du bruit généré par les TGV! elle est pas belle la vie?
    Alors pour revenir à votre commentaire

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.