Search
jeudi 18 avr 2019
  • :
  • :

Valère Burnon sacré meilleur pianiste La finale du concours international de piano d'Epinal s'est tenue aujourd'hui à la Louvière

image_pdfimage_print

Ils étaient 85 la semaine passée, en lice pour le grand prix du concours international de piano. Ce dimanche, ils n’étaient plus que quatre à jouer devant un auditorium de la Louvière archi-comble, accompagnés par l’orchestre national de Metz, sous la direction de Jacques Mercier.

Le Tchèque Pjotr Naryskin a interprété le concerto n°3 en ut mineur, opus 37 de Beethoven. Puis, le benjamin du concours, le Taïwanais Hao-Wei Lin a surpris par la technicité et la maturité de son interprétation du concerto en sol majeur de Maurice Ravel. Du haut de ses 14 ans, il a déjà remporté de nombreux prix et est sélectionné pour le concours international junior « Van Cliburn » qui se déroulera du 31 mai au 8 juin aux Etats-Unis.

Le Belge Valère Burnon a joué un concerto de Sergueï Rachmaninov puis la Japonaise Takeshi Shimozato a sublimé le concerto n°1 en mi bémol Majeur de Franz Liszt.

Tandis que le jury international, présidé par Elian Reyes se retirait pour délibérer, les six demi-finalistes ont joué chacun un morceau de leur choix.

Enfin, à l’issue de plus de trois heures de concert, le jury a décerné le Grand Prix d’Epinal la belle image à Valère Burnon. Il succède ainsi au Russe Vitaly Starikov sacré en 2017.Le Belge de 20 ans remporte donc la dotation de 7000€. Cet artiste a débuté le piano à 7 ans et suit actuellement les cours de la Hochschule de musique et de danse de Cologne.

Le prix du public a quant à lui été attribué à la seule femme finaliste, Takeshi Shimozato.

Près de 4000 spectateurs se sont pressés au théâtre durant cette semaine de concours, un engouement que les organisateurs espèrent retrouver lors de la prochaine édition en 2021.

 

Le palmarès complet :

Grand Prix d’Epinal la belle image : Valère Burnon

2ème prix de conseil départemental des Vosges : Hao-Wei Lin

3ème prix du conseil régional Grand Est : Takeshi Shimozato

4ème prix de la Caisse d’Epargne Grand Est Europe : Pjotr Naryskin

Prix du public de Konica-Minolta : Takeshi Shimozato

Prix Maurizio Baglini de la meilleure étude de Chopin : Doyeon Kim (Corée du Sud)

Prix Hie-Yon Choi de la meilleure sonate de Beethoven : Pjotr Naryskin

Prix des JMF au meilleur concurrent français : Melvil Chapoutot

Meilleure interprétation du poème pour piano opus 5 : Pjotr Naryskin

Les demi-finalistes ont reçu la médaille de la ville d'Epinal

Les demi-finalistes ont reçu la médaille de la ville d’Epinal

A.S




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.