Search
vendredi 19 juil 2019
  • :
  • :

La mémoire de la presse vosgienne en un clic Le site Limédia kiosque a été lancé hier à la BMI

image_pdfimage_print

Après Limédia mosaïque en avril 2018 et Limédia galeries en janvier 2019, le sillon lorrain lance le site Limédia kiosque.

Actif depuis ce weekend, ce site donne accès aux journaux anciens numérisés, issus des bibliothèques municipales de Metz, Nancy Thionville et la communauté d’agglomération d’Epinal.

Pour des raisons de droits d’auteur, les journaux accessibles sont antérieurs à 1949.

Le site recèle de pépites, des faits divers datant de l’époque de la Commune, des parutions d‘états civils sur plus d’un siècle qui raviront les généalogistes, des publicités savoureusement désuètes qui révèlent des habitudes d’un autre temps…

Cerise sur le gâteau, il est possible de faire une recherche par mot clé pour trouver toutes les pages contenant ce terme.

Un travail titanesque de recherche et de numérisation a été nécessaire, durant six années pour aujourd’hui pouvoir mettre à la disposition du grand public, gratuitement, 140000 pages provenant de 30 fascicules de presse dont 15 titres vosgiens. Parmi ces journaux des perles éphémères comme la Pie Vosgienne créée et dissoute en 1914, et même des journaux satiriques.

17000 autres fascicules vont être ajoutés dans les prochaines semaines, des fonctionnalités facilitant les recherches vont être mises en place et le projet va être étendu à d’autres territoires comme Saint Dié et Lunéville.

Cette initiative,fruit d’une collaboration des intercommunalités su Sillon lorrain, est soutenue par la région Grand Est, l‘Etat et l’Europe est un portail d’accès depuis son fauteuil à ce qui fait partie de notre „mémoire culturelle collective“ comme l’a souligné Michel Heinrich lors de l’inauguration du site ce samedi.

https://limedia.fr/

A.S

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.