Search
lundi 17 juin 2019
  • :
  • :

Lettre du président Macron à François Vannson Président du Conseil Départemental des Vosges, sera reçu par la ministre de la Santé et des solidarités, Agnès Buzyn

image_pdfimage_print

AB-FVFrançois Vannson, Président du Conseil Départemental des Vosges, sera reçu par la ministre de la Santé et des solidarités, Agnès Buzyn, comme l’affirme le Président de la République, Emmanuel Macron, dans la lettre qu’il vient de lui envoyer. L’objectif est d’évoquer « plus en détail le « Plan santé Vosges » et la situation des centres hospitaliers d’Epinal et de Remiremont » confirme Emmanuel Macron dans ce courrier du 11 mars.

De plus, le Président de la République rappelle dans cette lettre : « je connais l’urgence dans certains territoires et je souhaite que chacun d’entre eux dispose d’un projet de santé adapté et sur-mesure afin de garantir à chacun de nos concitoyens un égal accès à des soins de qualité, quel que soit l’endroit où il vit. (…) Le prochain projet de loi de santé et toute la réforme menée par le Gouvernement ont vocation à intégrer de plus en plus les élus locaux dans les constructions des projets territoriaux de santé et dans l’évaluation des mesures mises en œuvre localement. »

Ceci vient en écho au Plan Santé Vosges. Ce Plan Vosges lancé début 2018 dans le Département va apporter une réelle valeur ajoutée au plan national sur la santé, présenté par le Président de la République, Emmanuel Macron, à l’automne dernier. Ce plan santé Vosges s’articule autour de 4 axes : l’attractivité du territoire auprès des professionnels de santé, l’organisation de l’offre dans les territoires, la télémédecine et les pratiques émergentes et comment vieillir en bonne santé.

Enfin, le Président de la République, Emmanuel Macron, précise au Président du Département des Vosges, François Vannson : « cette ambition pour la santé de nos concitoyens, c’est avec les acteurs locaux, en confiance, que j’entends la porter, car je sais le rôle essentiel joué par ces hommes et ces femmes qui, comme vous, contribuent à porter la République et à la faire vivre. Comme le démontrent les nombreuses actions que vous avez menées dans les Vosges, notre pays est fort de l’investissement de chacun, du dévouement des élus en faveur de l’intérêt général et de l’avenir de nos territoires. »

François, Vannson s’est en effet vu confier par le Directeur Général de l’ARS, Christophe Lannelongue, représentant l’Etat dans ses politiques de santé, la mission de médiation entre la communauté hospitalière de territoire de Remiremont et d’Epinal. L’objectif est de maintenir sur ces deux sites une offre de soins cohérente, le tout dans l’intérêt du patient, préalable indispensable pour maintenir la pérennité des deux sites comme ce fut le cas pour la maternité de Remiremont.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.