Search
samedi 4 fév 2023
  • :
  • :

Les agriculteurs dans les enseignes Carrefour, Courtepaille et Buffalo grill à Epinal Ils contrôlent l'origine des viandes

Écouter cet article
image_pdfimage_print

manif courtepailleCe jeudi matin, une vingtaine d’éleveurs vosgiens ont rendu une visite surprise aux enseignes Carrefour, Courtepaille et Buffalo grill à Epinal. 

Les agriculteurs étaient attentifs à l’origine des viandes chez les distributeurs et ont interpellé les restaurants sur la faible part de viande d’origine française proposée sur leur carte de menus. Ils demandent à ce qu’il y ait plus de viandes bovines françaises sur les cartes des restaurants et dans les rayons des supermarchés.  «  Nous demandons que la part de la viande bovine française dans les rayons soit plus importante, et qu’elle soit mieux indiquée au consommateur » explique Jean-Paul Fontaine, le représentant de la FDSEA des Vosges. Pour les éleveurs l’étiquetage sur la viande locale et française n’est pas respecté.

C.K.N.

manif courtepailleCe jeudi matin, une vingtaine d'éleveurs vosgiens ont rendu une visite surprise aux enseignes Carrefour, Courtepaille et Buffalo grill à Epinal. 

Les agriculteurs étaient attentifs à l'origine des viandes chez les distributeurs et ont interpellé les restaurants sur la faible part de viande d'origine française proposée sur leur carte de menus. Ils demandent à ce qu'il y ait plus de viandes bovines françaises sur les cartes des restaurants et dans les rayons des supermarchés.  " Nous demandons que la part de la viande bovine française dans les rayons soit plus importante, et qu'elle soit mieux indiquée au consommateur" explique Jean-Paul Fontaine, le représentant de la FDSEA des Vosges. Pour les éleveurs l'étiquetage sur la viande locale et française n'est pas respecté. C.K.N. [gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="153559,153555,153553,153552,153551,153550,153549,153548,153547,153546,153545,153544,153543,153542,153541,153540,153539,153536" orderby="rand"]



2 réactions sur “Les agriculteurs dans les enseignes Carrefour, Courtepaille et Buffalo grill à Epinal

    1. J'ai les dents qui poussent.

      Je préfère ne rien manger que d’avaler de la viande bovine sud -américaine ou nord-américaine à 10 euros bourrée d’OGM et d’hormones.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.