Search
lundi 26 août 2019
  • :
  • :

10 jeunes vosgiens s’engagent dans l’armée !

image_pdfimage_print

P1000656Entre hier et aujourd’hui, pas moins de 10 jeunes vosgiens ont signé leur premier contrat d’engagement, d’une durée d’un an à 8 ans, au profit de différentes unités de l’Armée de Terre.

Guillaume, Lohann et Lucas en tant que sous-officier à l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’active de  Saint-Maixent (les 2 premiers comme mécaniciens mobilité terrestre et le 3ème comme mécanicien avionique).

Dylan, Mel, Lucie, Quentin et Tony comme militaires du rang dans différents régiments ( 501ème RCC, 3ème RIMa, 13ème RG, 1er RCH  et 152ème RI, respectivement comme combattant de la cavalerie, combattant de l’infanterie, agent administratif, spécialiste des communication et fantassin).

Quant à Clovis et Louis, ils ont rejoint la prestigieuse Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris.

Une fois les dernières recommandations d’usage, ils ont tous pris la direction de leur nouvelle affectation.

Après leur formation initiale générale de 12 semaines, qui est commune à tous les soldats quelles que soient leurs spécialités, puis leur formation de spécialisation d’environ 3 mois, ils seront en mesure de partir en mission en France métropolitaine ou à l’étranger.

L’Armée de Terre, à elle seule, propose près de 100 spécialités avec 400 différents métiers : du combattant au spécialiste de la logistique, du cuisinier au mécanicien, du secrétaire au pompier et bien d’autres encore…….

Pour 2019, l’Armée de Terre va recruter environ 13000 jeunes âgés de 17 et demi à 32 ans, de sans qualification à BAC+5 et issus de tous milieux sociaux. Celle-ci propose différents contrats  (1,2, 3,5, 8 ou 10 ans) soit pour faire carrière, soit pour acquérir une première expérience professionnelle.

  • L’Armée de terre met en œuvre le recrutement de lycéens (à partir de la 1ère), scolarisés en école militaire, sous statut militaire de Volontaire De l’Armée de Terre, et donc rémunérés, pour suivre une scolarité au sein des Ecoles Militaires de Bourges (projet Centre d’Enseignement Technique de l’Armée de Terre : CETAT), dans le domaine aéronautique options avionique ou système. Une fois le BAC réussi, ils partiront sur une année de mention complémentaire dans le but d’intégrer l’Armée de Terre comme sous-officier dans le domaine de la maintenance avionique à Saint-Maixent (79).
  • Elle propose également une allocation financière destinée à accompagner les futurs candidats au recrutement dans leurs études, pour acquérir une compétence utile à l’Armée de Terre et à les fidéliser tout au long de cette formation. Elle s’adresse aux étudiants qui en font la demande au titre d’une formation déterminée au besoin de l’Armée de Terre. En contrepartie, l’étudiant s’engage à servir ultérieurement en qualité de militaire pour une minimale déterminée après l’obtention de son diplôme.

Les diplômes recherchés :

–          BTS Systèmes numériques option A informatique et réseaux

–          DUT Informatique

Pour les personnes intéressées, il est possible de consulter le site SENGAGER.FR  ou encore directement auprès du CIRFA, avenue des templiers à Epinal, tél : 03.29.29.28.76.

P1000650




Une réaction sur “10 jeunes vosgiens s’engagent dans l’armée !

  1. zarbi

    Cela fait un moment que je remarque que parmi les nouveaux jeunes engagés, très peu sont issus de la diversité.
    Serait ce une volonté de l’armée de lutter ainsi contre les nombreuses radicalisations rencontrées au sein même des troupes..?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.