Search
mardi 19 fév 2019
  • :
  • :

Vosges – Rencontre entre François Vannson et Mathieu Klein autour du plan santé

image_pdfimage_print
(Crédit photographique Conseil Départemental des Vosges)

(Crédit photographique Conseil Départemental des Vosges)

François Vannson et Mathieu Klein, les présidents du Département des Vosges et de Meurthe-et-Moselle, se sont rencontrés à Nancy à l’occasion des assises du schéma départemental de l’autonomie de Meurthe-et-Moselle.

François Vannson a ainsi exposé à Mathieu Klein le plan Santé du département des Vosges. « Nous souhaitons mettre en commun les bonnes pratiques des deux départements » explique le président vosgien. Caroline Mattioni, Vice-Présidente en charge de l’autonomie, a, elle, rencontré son homologue Annie Silvestri, de Meurthe-et-Moselle.

Le « plan santé » des Vosges est réalisé en concertation avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), l’Assurance Maladie et les organisations des professionnels de santé. L’objectif majeur de ce plan est d’apporter une offre de soins la plus pertinente possible en plaçant les professionnels au cœur du dispositif, en créant un réseau départemental des acteurs de la santé et en accompagnant les changements. Cette dynamique s’articulera autour de 4 axes :

– L’attractivité des professionnels de santé

– L’organisation de l’offre dans les territoires

– Vieillesse et santé pour réussir son vieillissement en bonne santé

– La télémédecine et les pratiques émergentes en tant que thématiques alternatives et complémentaires

Selon François Vannson afin « d’accroître l’attractivité envers les professionnels de santé, le plan prévoit notamment de favoriser l’accueil de stagiaires dans les Vosges. Concrètement, il sera possible de créer à destination des stagiaires, des hébergements de qualité et financièrement abordables ».

Toujours dans le but d’augmenter l’attractivité du Département des Vosges envers les professionnels, le plan permettra d’accompagner le projet professionnel et personnel du professionnel de santé. Dans ce but, il sera important de répondre aux enjeux suivants : l’emploi du conjoint, le logement, la crèche, les activités de loisirs, etc.

Autres points importants : vieillir en bonne santé. Pour ce faire, il faudra accentuer la prévention, mieux organiser le maintien à domicile, ou encore médicaliser les EHPAD et les positionner comme lieu de soins dans le territoire. Pour ce faire, la télémédecine sera un moyen primordial à développer.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.