Search
lundi 17 juin 2019
  • :
  • :

Lorraine – Il arrête le temps ! L'Ecrin du temps par Vano

image_pdfimage_print

_DSC4183Vano est un créateur de bijoux. Les créations de Vano semblent comme suspendues dans l’espace et le temps. A Ligny-en-Barrois en Meuse, Vano réalise des bijoux à partir de mécanismes de montres.

Dans le petit monde de Vano, les mécanismes des montres à gousset du début du siècle dernier mettent en valeur les bagues, chevalières et pendentifs…

Après avoir quitté Paris et son agitation, Vano se lance dans la réhabilitation d’un ancien hôtel particulier. Il y crée des chambres d’hôtes. Puis la technique du temps suspendu et son envie de détourner les objets et leur fonction première amène Vano à travailler avec des petits mécanismes de montre. Il se met alors à créer des bijoux avec les mécanismes de montres.

« L’idée est d’avoir comme une petite parcelle de temps, dans son écrin… Et chacun en fait un peu ce qu’il en veut… »

D’inspiration Art Nouveau, Art Déco ou résolument intemporel, chaque modèle est unique. Le créateur aime mélanger les matières telles que l’argent, le cuir, le bois, le bronze ou encore le cristal… Il utilise pour ce faire d’authentiques mécanismes, mouvements ou pièces d’horlogerie suisse ou franc-comtoise de fin XIXème aux années 50 afin de révéler au grand jour gravures et autres rubis marqués par le temps

Vano est partenaire du Pôle Bijou de Baccarat et du Musée du Temps de Besançon

Renseignements sur Vano By l’Ecrin du temps : 
https://www.facebook.com/ecrindutemps/

https://www.instagram.com/ecrindutemps/?fbclid=IwAR1sqWcwQpd9eMV0T8AT7MvXEGawJPxtMfzKXuzrc9msP0No9lqHHHSSuYo

ecrindutemps@gmail.com

C.K.N.

Crédits photos : Aurore Delsoir Photographie Gautier Van Lieshout Stéphane Vilcoq Fabien Lambrey Photographies




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.