Search
samedi 20 avr 2019
  • :
  • :

1ère téléconsultation en psychiatrie dans les Vosges

image_pdfimage_print

telemedecineJeudi 20 décembre 2018 à 11h, a eu lieu la première téléconsultation dans les Vosges entre l’EHPAD du Val du Madon à Mirecourt et le médecin psychiatre du Centre MédicoPsychologique (CMP) « La Source ». L’EHPAD du Val du Madon et le Centre Hospitalier de Ravenel ont élaboré en commun ce projet innovant soutenu et accompagné par l’Agence Régionale de Santé (ARS) Grand Est.

Cette téléconsultation, réalisée avec le consentement de la personne âgée, contribue à la continuité et à la sécurité des soins, en facilitant le partage de données médicales autour de la prise en charge du patient. Les professionnels de santé peuvent ainsi échanger de manière sécurisée, de la préparation de la téléconsultation jusqu’à la diffusion du compte-rendu, via une messagerie sécurisée de santé ou encore son intégration dans le dossier médical partagé (DMP) du patient.

Avec l’appui de Pulsy1 , qui a permis de lever les freins technologiques et juridiques, l’EHPAD du Val du Madon s’est ainsi vu équiper d’un chariot de télémédecine comprenant un PC portable, un stéthoscope connecté, une webcam haute définition et des enceintes audio-micro.

Sur le département des Vosges, le développement de la télémédecine est stratégique car il apporte une réponse aux défis actuels et à venir de notre système de santé : les difficultés d’accès aux soins sur le territoire, et le suivi régulier des patients nécessaire avec l’allongement de la durée de vie et l’accroissement des maladies chroniques.

21 EHPAD vosgiens sont aujourd’hui équipés en solution et matériel de téléconsultation soit 1/3 des EHPAD du département. Ils ont bénéficié d’un financement de l’ARS Grand Est à hauteur de 356 000€. Les porteurs de projet travaillent en lien étroit avec ces EHPAD et d’autres établissements de santé pour organiser les activités de télémédecine. Dans un premier temps, quelques spécialités médicales sont concernées : la psychiatrie et la dermatologie.

L’ARS Grand Est, en lien avec la CPAM des Vosges et Pulsy, a ainsi accompagné l’EHPAD du Val du Madon à Mirecourt et le Centre Hospitalier de Ravenel pour la définition du projet de télémédecine et sa mise en œuvre, au titre de l’appel à projet ETAPES. Avec l’intégration de l’acte de téléconsultation dans le droit commun depuis le 15 septembre 2018, la télémédecine apparaît, pour l’ARS Grand Est et ses partenaires (pour cette expérience, le Département des Vosges et la CPAM des Vosges), comme une solution innovante en complément de la prise en charge classique des résidents. Son déploiement permet de faciliter l’accès à l’offre de soins, de contribuer à son maintien et de proposer des soins de qualité aux résidents en évitant tout transport inutile et perturbant pour les patients qui ne peuvent pas se déplacer, tout en optimisant le temps médical et soignant.

Déroulé d’une téléconsultation type

En amont de la téléconsultation, une fiche de téléconsultation est renseignée par l’IDE (infirmier diplômé d’État). Elle permet au médecin, le jour de la téléconsultation, d’avoir toutes les informations concernant le patient. Au moment du rendez-vous de la téléconsultation, le résident est accompagné par l’IDE dans la salle dédiée à la télémédecine qui permet au médecin du Centre Médico-Psychologique « La Source » et à l’IDE d’échanger sur l’état de santé du résident dans la structure. Le médecin psychiatre peut, à l’aide de la passerelle informatique, consulter le dossier informatisé de la personne âgée dépendante et prescrire directement dans le logiciel de soins Osiris de l’EHPAD du Val du Madon.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.