Search
mercredi 25 nov 2020
  • :
  • :

Télémédecine : à partir du 15 septembre, il sera possible de consulter un médecin à distance Le coup d'envoi est donné

image_pdfimage_print

telemedecineC’est désormais officiel, à partir du 15 septembre, tous les patients français pourront bénéficier d’une consultation à distance. L’arrêté du 1er août portant approbation de l’avenant n°6 à la convention nationale a été publié ce vendredi 10 août au Journal officiel. 

Top départ pour la téléconsultation ! A partir du 15 septembre, les patients résidents en France pourront bénéficier de la téléconsultation, une consultation médicale, mais à distance. Cette pratique médicale à distance est réalisée via un ordinateur. Le patient n’a de relation avec son médecin que par l’intermédiaire d’une webcam. A la suite de la consultation, le médecin pourra éditer une ordonnance numérique.

L’arrêté a été publié au Journal Officiel le 10 août. « L’encouragement au développement des regroupements professionnels et aux échanges d’information et d’avis entre professionnels de santé, notamment avec le déploiement de la télémédecine (télé expertise et téléconsultation), participe à l’enjeu majeur de l’accès aux soins pour tous », peut-on lire dans l’article 28.6 de la convention nationale.

lutter contre les déserts médicaux

Ce dispositif devrait permettre de lutter contre les déserts médicaux et de simplifier l’accès aux soins des personnes âgées. Cette pratique sera exercée par les professionnels de la santé dans plusieurs disciplines, dont la dermatologie, l’oncologie, la radiologie, la chirurgie, la cardiologie, la psychiatrie et les soins de santé à domicile. L’accord du patient ou de son tuteur légal est obligatoire précise la loi. A partir de février 2019, la télé-expertise permettra à un médecin de consulter un confrère afin d’échanger sur le cas d’un patient. Les médecins qui auront recours à la télé-expertise seront rémunérés par l’Assurance Maladie mais cet acte ne sera pas facturé au patient concerné.

Le prix est le même qu’une consultation classique, 25 euros pour un généraliste, 30 euros pour un spécialiste. La téléconsultation sera prise en charge comme une consultation classique : 70 % remboursés par l’Assurance Maladie et 30 % remboursés par la complémentaire (prise en charge à 100 % pour les soins concernant des affections longue durée).

C.K.N.




Une réaction sur “Télémédecine : à partir du 15 septembre, il sera possible de consulter un médecin à distance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.