Search
vendredi 22 jan 2021
  • :
  • :

Hand ball N1M : Le maintien en question la descente de l'équipe fanion serait-elle une catastrophe ?

image_pdfimage_print

Epinal groupe mars 2018

Mobilisation générale à Epinal hand ball ! L’équipe fanion qui évolue en N1 est en difficulté dans sa poule de maintien. En position fâcheuse de relégable, les coéquipiers de Guillaume Ballet, se posent des questions…

Le président Georges Fauvet tente de maintenir le bateau à flot mais il sera très difficile de sauver le club de la descente en N2. Serais-ce une catastrophe ?

Non, il faut continuer d’assainir les finances du club. Aussi, la priorité a été clairement donnée à la formation féminine qui évolue également en N1 et qui est certaine de se maintenir (il n’y a pas de descente à l’issue de cette saison…).

Autre paramètre, le club est en pleine restructuration. Il vient d’éponger 30 000euros de dettes et de se séparer de son manager général Alexandre Scheubel. Avec crève coeur, la direction a également mis fin au contrat du coach de l’équipe première masculine Jean-Christophe Ehlé (alors qu’il lui restait une année).  Jérémie Huet a annoncé son départ en raison de soucis physiques.

Le public a boudé son équipe une bonne partie de la saison puisque les affluences ont baissé. De 700 spectateurs de moyenne, on est arrivé péniblement à attirer 250 au palais des sports (les spectateurs (700) se sont seulement mobilisés lors de la dernière rencontre face à Montpellier B et ses internationaux il y a deux semaines)…

Autre constat alarmant, durant le match,  il n’y a plus autant d’animations que par le passé sous la présidence de Régis Antoine. Certains partenaires se posent également beaucoup de questions sur l’orientation du club.

Pour la saison prochaine, l’entité spinalienne compte sur le gardien Vincent Lagrange, Ballet, Grujicic, Antoine Martin ou encore les frères Huel.

Soufian Idir, Rachid Dahmane… voire Thibaut Antoine devraient quitter le club.

Qui souhaite le poste d’entraineur ? pour l’heure, la question reste sans réponse puisque les sollicitations en interne ont échoué (dont Marc Muhar…).

Les spinaliens se déplacent ce week-end à Saint-Etienne et doivent créer l’exploit pour y croire encore…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.