Search
lundi 2 déc 2019
  • :
  • :

Epinal – Des Mots et Merveilles

image_pdfimage_print

image004La lune en parachute propose de découvrir une nouvelle exposition intitulée « Des Mots et Merveilles » de Jacques Villeglé. Jacques Villeglé, né à Quimper en 1926, a commencé en 1947, à Saint-Malo, une collecte d’objets trouvés : fils d’acier, déchets du mur de l’Atlantique… En 1949, il limite son comportement appropriatif aux seules affiches lacérées.

Depuis 1957 l’œuvre de Villeglé a fait l’objet de près de 250 expositions personnelles dans quatre continents, et a participé à des manifestations collectives dans les cinq continents. Ses œuvres ont été acquises par les plus importants musées européens, américains et du Moyen-Orient.

Pendant près de soixante ans, il a arpenté la ville en tous sens en quête d’affiches lacérées anonymes dont il a fait des tableaux pour composer comme un grand livre d’heures. A la fin des années 1960, au fil de ses promenades, il s’est emparé des signes dont les murs étaient recouverts et il a créé un alphabet socio-politique. Si, depuis une vingtaine d’années, il a mis un terme à la récolte des affiches, Jacques Villeglé, 92 ans, figure majeure du Nouveau Réalisme, ne se consacre plus qu’à l’écriture et au dessin. Toujours prompt à se saisir de la moindre occasion pour dresser une liste de mots en forme de manifeste, rendre hommage à telle ou telle figure du passé, décliner un texte de référence tout le long de grandes bâches plastiques, graver un verre de paroles poétiques ou inscrire dans le métal certains mots comme des slogans.

« En relevant les signes qui, en un passé proche, ont été les symboles de forces étatiques, idéologiques, tyranniques, destructrices, je ne réveille pas plus la haine que je ne la banalise. Tout au plus, je secoue les ensommeillés, ceux qui refusent de regarder l’histoire en face. » L’histoire, qu’elle s’écrive avec un petit ou un grand H, elle est le fil conducteur de la démarche de Villeglé. Sa façon à lui d’être de son temps et dans le temps.

L’alphabet qu’il s’est inventé, Villeglé l’a ainsi décliné à l’ordre de toute une production graphique, en écho tant à des références littéraires qu’à des formules slogans sur le monde aujourd’hui ou pour la seule force de sens et de signe de certains mots. Pour l’élaborer, l’artiste s’est appuyé sur un principe extrêmement simple. À chacune des lettres de A à Z – sauf le J… exception oblige ! -, il s’est contenté, soit d’ajouter, soit de substituer un ou plusieurs éléments graphiques qui soient proches de la structure même de la lettre transformée. Dans ce but, Villeglé n’a pas hésité à faire se télescoper les signes entre eux, mêler leurs composants, les accoupler parfois de façon improbable, voire choquer leur sens originel, non par esprit de bravade mais par pur plaisir esthétique. « Etre étonné, c’est un bonheur », lui a-t-on demandé de pocharder ici et là, il y a quelques années, reprenant à son compte la formule bienheureuse d’Edgar Poe sur différents supports. De l’étonnement à l’émerveillement, l’œuvre graphique de Jacques Villeglé est la meilleure garantie de salubrité sémantique.

Philippe Piguet,, commissaire de l’exposition.

EXPOSITION
Du 12 mai au 29 juin 2018
Mercredi au samedi : 13H – 18H
Dimanche : 14H – 18H
Entrée Libre
Visites commentées sur RDV – Tout public
/ AUTOUR DE L’EXPOSITION
​Vendredi 11 mai 2018 – Repas proposé à l’issue du vernissage, au cœur de l’exposition
Performance culinaire : Manuel de Sena – Voyage gustatif assuré.
P.A.F. : 12€ / Réservation conseillée
Vendredi 22 et 23 juin 2018
Dans le cadre de la Fête des Images
Mapping Jacques Villeglé – Quai Contades, Épinal.
Vendredi 22 juin 2018
Jacques Villeglé interviendra rue Saint-Michel, invité par l’association Le MUR-Épinal.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.