Search
lundi 19 avr 2021
  • :
  • :

Les collégiens de Charmes prennent le micro lancement d'une web radio au collège Maurice Barrès

image_pdfimage_print

130528_rg2ye_studio-radio-micro_sn635 projet-insonorisation-studio-radio

Le collège Maurice Barrès de Charmes a décidé de se lancer dans l’aventure du monde de la radio en lançant une webradio, c’est grâce à une visite au collège de Vittel que le projet a émergé.

Ce sont 20 élèves de toutes les classes du collège qui, juste après le repas de midi, se retrouvent tous ensemble dans le cadre d’un projet web-radio. Catherine Pierrat enseignante professeur documentaliste encadre le groupe de collégien avec l’aide d’autres collègues; Julien Adrian, Kenny Baguette et Edwige Honnet.

Les élèves se glissent chacun dans leurs rôles en adoptant l’attitude des professionnels de la radio. Il faut préparer l’émission en écrivant les textes des  » journalistes-chroniqueurs « . Ensuite, les élèves passent derrière le micro où l’animatrice et les journalistes chroniqueurs prennent la parole. Ici pas de direct pour le moment mais seulement de l’enregistrement… Catherine Pierrat espère trouver un site hébergeur dans le but de diffuser l’émission à destination d’autres établissements. Les élèves ont déjà par exemple interviewé le principal du collège Jean-Pierre Lelarge.

Après l’enregistrement de l’émission, il est temps pour l’équipe de faire le point, chacun partage son avis sur les différentes interventions en évoquant les points positifs, mais aussi négatifs enfin qu’ils soient corrigés pour le prochain enregistrement, qui sait que les futurs élèves s’orientent plus tard vers une carrière dans le monde de l’audiovisuel, mais déjà, ils peuvent prendre la parole grâce à la web-radio qui a déjà conquis de nombreux établissements scolaires en France.

L.D




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.